Des sans-abris en situation de précarité extrême dans la commune de Limete

0
207

Kinshasa, 25 Octobre 2020 (ACP).- Près d’une centaine des sans-abris parmi lesquels des enfants, des jeunes, des adultes et des personnes âgées, tout sexe confondu, squattent de jour comme de nuit les alentours de l’église «Cité de triomphe» dans la commune de Limete, a constaté samedi l’ACP.

Selon les informations recueillies sur place, ces vulnérables composés des patriotes expulsés du Congo/Brazzaville, de ceux venus des provinces et de quelques  habitants sans logis de Kinshasa, sont pour la plupart de fervents fidèles de cette église qui, jadis étaient pris en charge par le couple OLANGI, fondateur du ministère «Communauté internationale des femmes messagères du Christ (CIFMC).

Abandonnés actuellement à leur triste sort, ces infortunés se débrouillent, les uns dans le petit commerce autour de ce site, tel que la vente des pains, des arachides et des biscuits ainsi que des légumes et des fruits, tandis que les autres sortent pour d’autres occupations lucratives et reviennent le soir pour dormir.

De leur coté, les enfants sont obligés d’accompagner leurs parents dans cette débrouillardise pour subvenir à leurs besoins quotidiens et  ne sont pas scolarisés à cause de la vulnérabilité de leurs géniteurs.

Abordé, le commissaire adjoint du sous commissariat environnant, non autrement identifié, qui regrettait les conditions difficiles dans lesquelles vivent notamment ces enfants qu’il était obligé d’abriter temporairement chez lui en cas de pluie, a imploré les autorités urbaines et le gouvernement congolais à travers les ministères des Affaires sociales et du Genre, famille et enfant de prendre en charge ces personnes défavorisées et de leur trouver des logis. ACP/CL/Fmb