L’éducation des congolais par la culture authentique évoquée dans une vidéoconférence à Kasa-vubu

0
334

Kinshasa, 25 Octobre 2020 (ACP).-  La ministre provinciale en  charge de la Culture et des arts, Yvette Inangoy Tabu, a recommandé  aux Congolais l’éducation par la culture, au cours d’une vidéo conférence animée samedi, à l’espace  le «Siège», situé dans la commune de Kasa-vubu, dans le cadre de la campagne  d’éducation menée en rapport avec les 120 ans  de  l’ YMCA  en République démocratique du Congo (RDC).

Mme Inangoy a exhorté la population à rompre d’avec le passé pour un changement des mentalités de manière radicale en vue de susciter une profonde prise de conscience et une recherche de nouvelles méthodes qui s’inspirent de la réalité nationale et correspondant à la psychologie particulière des populations congolaises. ’’Qu’il est indispensable d’orienter le développement de la culture de façon que celle-ci ait un impact positif sur l’ensemble du développement national  sur les plans  politique, social et économique’’, a-t-elle renchéri.

Du Canada,  l’artiste musicien, Jean Pierre Buse et l’actrice sociale «Nadine» ont appuyé ces nouvelles,  insistant  sur la nécessité d’avoir une nouvelle  orientation susceptible de capitaliser, les valeurs congolaises dans les domaines de la musique et des arts.

Ils ont toutefois déploré, la tendance de la jeunesse qui se tourne depuis peu vers l’acculturation de l’identité congolaise dans  les domaines précités.

Ils ont ensuite plaidé pour la mobilisation de toutes les forces vives du pays pour voter en  février prochain en France  au bénéfice de la Rumba Congolaise qui sera élevé au titre du patrimoine mondial immatériel de l’UNESCO.

Le président  de l’YMCA, Jimmy Matulu, a justifié la tenue de cette  activité  dans le cadre de la conscientisation de la jeunesse congolaise à éviter l’acculturation. Le commissaire général aux Festivités des 120 ans de cette association Max-André Izeidi a annoncé pour la suite du programme, la tenue d’une campagne relative au dopage dans le milieu sportif  le 31 octobre prochain qui sera suivie le 7 novembre de l’année en cours d’un débat sur l’épanouissement de la femme. ACP/CL/Fmb