Cimenterie du Katanga : lancement  de la production de la chaux avec une capacité de 300.000 tonnes par an

0
175

Kinshasa, 26 octobre 2020 (ACP).- Le ministre de l’Industrie, Julien Paluku Kahongya,  a procédé  lundi à Likasi dans la province du Haut Katanga, au lancement de la production de la chaux à la cimenterie du Katanga avec une capacité de 300.000 (trois cent mille) tonnes par an, a  appris l’ACP  le même jour à Kinshasa du ministère de l’Industrie.

Pour le ministre de l’Industrie, cette production permettra de renflouer les caisses de l’Etat et soutenir l’économie congolaise.  « Les devises qui proviendront de la vente de cette matière, au lieu de créer de l’emploi ailleurs, serviront à soutenir l’Etat congolais. Lorsque nous arriverons à l’étape de la production du ciment, nous serons capables de produire près de 2.200.000 (deux millions deux cent mille) tonnes l’an. En faisant l’addition, l’apport de ces deux activités pourra générer 3.000.000.000 (trois milliards à la République démocratique du Congo (RDC) », a déclaré le ministre de l’Industrie.

Cette volonté, a-t-il poursuivi, s’inscrit dans la philosophie qui consiste à protéger l’industrie locale, et c’est le sens de sa présence et celle de son collègue des Mines à Likasi. « Je voudrai demander donc aux actionnaires, au directeur général de rassurer le gouvernement congolais que si la production de la chaux est constante, si la production du ciment est constante, et bien le gouvernement de la République va devoir interdire les importations et de la chaux et du ciment pour protéger l’industrie locale », a-t-il ajouté, avant de promettre le soutien du gouvernement.

Les deux ministres du gouvernement central sont arrivés à Lubumbashi, chef-lieu de la province du Haut Katanga, depuis dimanche, rappelle-t-on. ACP/Kayu/ODM/Nig/NKV