Examen de près de 55 recours des agents concernés par la mise à la retraite de 2017

0
410

Kinshasa, 26 octobre 2020 (ACP).- Le coordonnateur de la commission de la médiation et de règlement des griefs et différends relatifs à la mise à la retraite au sein de l’administration publique, Papy Ndondoboni Nsakoy, a lancé lundi à Kinshasa, les travaux de ladite commission relatifs à la mise à la retraite dans l’administration publique, axés notamment sur l’examen de près de 55 recours des agents concernés par la mise à la retraite de 2017.

Selon le coordonnateur de cette commission, ces travaux s’inscrivent dans le cadre de la politique de rajeunissement de l’administration, avant de préciser que la commission a pour mission d’assister le gouvernement de la République dans le traitement des recours relatifs à la mise à la retraite des agents de carrière des services publics de l’Etat.

Pour lui, la commission de la médiation et de règlement des griefs et différends relatifs à la mise à la retraite, est le fruit d’une longue réflexion et d’une volonté politique infaillible sous le leadership du ministre de la Fonction publique, Yollande Ebongo.

Ces travaux de 10 jours, a indiqué Ndondoboni, va examiner près de 55 recours des agents concernés par la mise à la retraite de 2017, ajoutant qu’à l’issue de cette session, la commission soumettra au ministre un procès-verbal de médiation et/ou un avis adéquat conformément à la loi de tous les cas traités.

Il a émis le vœu de voir cette commission dont le fonctionnement est encore ponctuel, puisse davantage et toujours bénéficier de l’appui de l’autorité pour qu’elle soit un outil efficace et permanent de gestion des plaintes issues de la mise à la retraite ou relatives à d’autres thématiques au bénéfice de l’autorité administrative de ses administrés.

M. Ndondoboni a rappelé que ce vaste programme est un processus conforme aux principes d’un Etat de droit, prôné et soutenu par le Chef de l’Etat, Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo depuis son accession au pouvoir.  

« Ce vaste programme du gouvernement mené par le ministre de la Fonction publique, Yollande Ebongo Bosongo, avec l’appui des bailleurs des fonds notamment de la Banque mondiale par la mise à la retraite de près de 923 en 2017 des agents de 5 ministères pilotes à savoir : les ministères de la Fonction publique, du Plan, des Finances ainsi que de la DGI, DGRAD, INS et du Portefeuille », a-t-il rappelé. ACP/Kayu/ODM/Nig/NKV