L ’OTUC invite les délégués syndicaux à défendre l’emploi

0
488

Kinshasa, 27 octobre 2020 (ACP).- Le président national de l’Organisation des travailleurs unis du Congo (OTUC), Jean-Benoît Ntando, a invité, lundi, les délégués syndicaux à défendre l’emploi, à l’issue de la cérémonie de clôture de la session de formation centrée sur «la syndicalisation des entreprises», organisée au siège de ce syndicat dans la commune de Gombe, à Kinshasa.

Cette formation, de quartre jours, était articulée autour de 7 sous-thèmes, à savoir : «Comment présenter une revendication», «Convention collective», «Informatisation syndicale», «Participation à de réunion et prise de parole» ; «Techniques des négociations collectives», «Litige individuel et conflit collectif» et «Fait syndical».

M. Jean-Benoît Ntando a, à cette occasion, salué l’assiduité dont ont fait montre les participants tout au long des travaux, tout en leur demandant de mettre en application toutes les matières apprises durant cette session,  dans le cadre du renforcement des capacités en matière syndicale et de faire la restitution à leurs bases respectives.

Préservation des intérêts de leurs travailleurs

De son côté, le vice-président de l’OTUC/Katanga, Henry Katende, a encouragé ces délégués formés, à travailler pour la préservation des intérêts de leurs travailleurs, et ce à tous les niveaux.

Auparavant, M. Daniel Malaba, délégué de Métal de Kolwezi/Lualaba, a, au nom de tous les participants, témoigné sa gratitude aux organisateurs pour cette session de formation qui  intervient au moment où le pays est confronté à une situation de crise sanitaire due à la COVID-19 et de la qualité des formateurs mis à leur disposition.

Par ailleurs, M. Daniel Malaba, a déploré certains comportements observés durant cette formation, notamment le non-respect de l’heure, le manque des supports  de formation et autres.

Cette session de formation a connu la participation d’une vingtaine de délégués syndicaux  venus des différentes entreprises du Grand-Katanga :  Kamoto Copper Compagnies (KCC), Métal Kolwezi, Compagnie minière de Kambove (COMIKA), IVANHOE, OTUC/Lualaba et de la Régie des voies fluviales pour la ville de Kinshasa.

Ladite formation s’est clôturée par la remise des brevets aux participants ayant suivie cette formation. ACP/Fng/Zng/May/GGK