L’ESP occupe une place de choix dans la résolution des problèmes sanitaires communautaires, selon le ministre de l’ESU

0
363

Kinshasa, 27 octobre 2020 (ACP).- L’Ecole de santé publique (ESP) de Kinshasa occupe une place de choix dans la résolution des problèmes sanitaires  au sein des communautés à travers ses services préventifs et palliatifs administrés par des prestataires des soins bien formés sur place, a affirmé mardi, le ministre de l’Enseignement supérieur et universitaire, Thomas Luhaka.

Lors de la réunion annuelle du Comite technique élargi (CTE) de cet établissement universitaire, M  Luhaka a  indiqué  que le gouvernement s’attèle, dans le cadre de la réflexion sur le bon fonctionnement  de l’ESP durant  l’année académique 2020-2021, à trouver des solutions  aux difficultés  liées notamment  au financement, à la logistique et a la prise en charge salariale des certains agents.

Le directeur de l’ESP, Désire Mashinda Kulimba a, pour sa part, noté que cette école doit sa renommée aux apports de l’Etat congolais, son bailleur originel ainsi que ses partenaires internationaux dont  l’«USAID» et le «CDC».

Le Prof Mashida a mis l’accent sur des recherches menées par des scientifiques de l’ESP dans le secteur de la santé publique, lesquelles font la fierté de notre pays, avant d’inviter le gouvernement congolais à  s’investir dans l’amélioration des conditions de travail.

Il a, à cette occasion, fait état de la résilience de l’ESP qui, pendant la période de la Covid -19, a procédé notamment à des études et des enquêtes d’évaluation sur cette pandémie à Kinshasa à l’aide de son outil d’enseignement à distance.

Le recteur de l’Université de Kinshasa (UNIKIN), Daniel Ngoma Ya Nzuzi a, quant à lui, salué les efforts déployés par toutes les parties prenantes  pour pérenniser  l’excellence dans la formation au sein de l’ESP, avant d’insister sur l’éthique des enseignants, pierre angulaire de cet apprentissage de qualité.

Ces assisses ont en outre connu la présentation des candidatures pour la maitrise en santé publique de cette année académique et la restitution de la journée de réflexion sur le bon fonctionnement  de l’ESP, tenue la semaine dernière au centre «Caritas-Congo». ACP/Fng/Zng/May/GGK