L’UNESCO appelle à redoubler les efforts en faveur de  l’audiovisuel

0
224

Kinshasa, 27 Octobre 2020 (ACP).- La directrice générale de l’UNESCO, Audrey Azoulay, a appelé, mardi, à redoubler les efforts en faveur de  la richesse audiovisuelle commune,  à l’occasion de la Journée mondiale du patrimoine audiovisuel.

Elle a lancé cet appel dans une correspondance parvenue à l’ACP, soulignant que ce patrimoine fonde une part essentielle de l’historicité partagée.  » L’augmentation permanente de la production audiovisuelle et la diversification  constante de ses supports nécessitent cependant toujours plus de volonté et de  moyens, techniques comme humains », a-t-elle insisté, avant d’affirmer qu’elles permettent de ne pas perdre ce fantastique patrimoine.

 La numérisation de centaines de milliers d’éléments

Mme Azoulay a fait savoir que le projet de numérisation a conduit  à la numérisation de centaines des milliers de documents, des milliers d’heures  d’enregistrements sonores, des milliers de photos et des dizaines d’heures de vidéos,  autant de fragments de vies et de savoirs qui témoignent de l’engagement des  générations entières.  « Les numériser est ainsi une manière de leur rendre hommage », a-t-elle dit, ajoutant que c’est également une manière  de poursuivre leur combat en faveur du bien commun.

La directrice générale de l’UNESCO a indiqué en outre que le témoignage exceptionnel de l’art visuel  et cinématographique est désormais complet et numérisé,  avant d’ajouter que  le témoignage de l’architecture et de l’urbanisme est  désormais  accessible à toutes et à tous, et préservé pour l’avenir.  » Trop nombreuses sont en effet les pertes de documents, dégradés ou effacés du fait  de négligences, de mauvaises pratiques de stockage, du vieillissement des supports  ou des moyens de lecture, et parfois même victimes d’intérêts conflictuels », a-t-elle déploré, faisant remarquer que cette disparition constitue pourtant un appauvrissement néfaste pour tous les peuples  du monde.

Dès 1992, rappelle le document, l’UNESCO a lancé le Programme Mémoire du monde qui vise à sauvegarder le patrimoine archivistique  sous toutes ses formes, en associant étroitement archivistes, bibliothécaires et  professionnels du patrimoine et de la conservation.

ACP/ Fng/Zng/GGk/Thd/JLL