Plusieurs ministres français jugent qu’il faut de nouvelles mesures face au Coronavirus

0
371

Kinshasa, 27 oct. 2020 (ACP).- « La situation est grave, elle va nous amener rapidement à prendre de nouvelles mesures. A ce stade, on ne peut rien exclure », a prévenu mardi la ministre française du Travail, Elisabeth Borne sur France info cité par des agences de presse
internationale.

Un constat relayé par son collègue de l’Intérieur, Gérald Darmanin qui a averti « qu’il fallait s’attendre à des décisions difficiles ». « Je ne sais pas quelles seront exactement les décisions, mais, comme tous nos voisins », des mesures seront prises, a-t-il dit sur France inter.

Evoquant la ville de Tourcoing (nord) dont il est le maire, M. Darmanin a décrit une situation alarmante. « Je n’ai jamais vu autant de désespoir auprès du personnel de santé, des lits de réanimation tous complets et nous devons évacuer des personnes de Tourcoing vers d’autres régions de France.

On aimerait tous la vie complète comme avant, mais il y a des moments où il faut prendre des décisions dures », a-t-il expliqué. Par ailleurs, le Président Emmanuel Macron devait réunir en urgence deux conseils de défense ce mardi et mercredi avec les ministres de la Santé, Olivier Véran, de l’Economie, Bruno Le Maire, et de l’Intérieur, Gérald Darmanin, avant l’annonce de possibles nouvelles mesures sanitaires.

Plusieurs membres du corps médical plaident pour des ré-confinements locaux, voire un ré-confinement national, tandis que de nombreux médias pensent que le gouvernement envisage un couvre-feu plus contraignant. ACP/Fng/Zg/GGK/May