Egypte : Le Caire et Khartoum s’engagent à conclure un accord contraignant sur le barrage du Nil en Ethiopie

0
361

Kinshasa,  28 octobre 2020 (ACP).- Le Président égyptien Abdel-Fattah Al-Sissi et le président du Conseil souverain du Soudan Abdel Fattah Al-Burhan, en visite en Egypte mardi, ont exprimé la volonté des deux pays de parvenir à un accord contraignant sur la mise en eau et l’exploitation du controversé Grand barrage de la Renaissance éthiopienne (GERD), ont rapporté mercredi les médias internationaux, citant la déclaration du bureau du président dans un communiqué.

« Les deux dirigeants ont souligné que le problème des ressources en eau est une question de sécurité nationale pour leurs pays », a dit le porte-parole du président, Bassam Rady, ajoutant qu’ils étaient parvenus à un consensus sur les questions litigieuses relatives au GERD.

M. Al-Sissi a également exprimé son soutien total aux dirigeants politiques du Soudan dans la définition de l’avenir de leur pays, qui contribuera à la paix et à la stabilité régionale.

La visite de M. Al-Burhan intervient quelques heures avant la reprise des pourparlers trilatéraux entre l’Egypte, le Soudan et l’Ethiopie, sous l’égide de l’Union africaine, sur la question du GERD, qui sont bloqués depuis sept semaines. ACP/Kayu/ODM/KJI