Mise sur pied d’une commission d’experts pour examiner et évaluer la question des maisons préfabriquées

0
620

Kinshasa,  28 octobre 2020 (ACP).- Le vice-Premier ministre, ministre du Budget, Jean-Baudouin Mayo Mambeke, a déclaré, mardi à l’issue de la réunion d’évaluation tenue au cabinet du Premier ministre Sylvestre Ilunga Ilunkamba, qu’une commission d’experts sera mise en place pour évaluer la situation des maisons préfabriquées et faire rapport au gouvernement pour une décision de poursuite effective des travaux, pour que le programme de 100 jours  du Chef de l’Etat, Félix Antoine Tshisekedi, continue à connaître sa concrétisation sur le terrain.

Présenté par le ministre d’Etat, ministre de l’Urbanisme et habitat, Pius Mwabilu, le rapport indique que les maisons préfabriquées au camp Tshatshi sont sous la menace des pluies diluviennes, d’où la nécessité de viabiliser le site et réaliser urgemment les travaux, a souligné le ministre du Budget.

« Il y a d’autres maisons qui sont encore dans les conteneurs ici au pays et d’autres dans les ports des pays étrangers, notamment en Angola et Tanzanie » a-t-il indiqué, avant de préciser que  le gouvernement n’entend pas abandonner ce programme.

Les maisons préfabriquées étaient également inscrites dans le cadre du programme d’urgence du Chef de l’Etat Félix-Antoine Tshisekedi dans le souci de doter les militaires et leurs familles des bons logements.

Ces travaux, comme les sauts-de-mouton, ont connu des problèmes sérieux de finissage suite au détournement des moyens financiers, ayant conduit à la condamnation de Vital Kamerhe, directeur de cabinet du Chef de l’Etat et coordonnateur dudit programme, rappelle-t-on. ACP/Kayu/ODM/KJI