Nord-Kivu : la population Rutshuru contre les députés tireurs des ficelles dans la crise inter ethnique à Kiwanja.

0
347

Goma, 28 octobre 2020 (ACP).- La commune rurale de Kiwanja, dans le territoire de Rutshuru, fait face, depuis près deux semaines, à des attaques inter ethniques entre certains radicalistes jeunes Nande et Hutu, à la suite des messages distillés dans la population par des députés en mal de positionnement, ont relaté à l’ACP ce mercredi des observateurs.

Révoltées par cette demande, les femmes du territoire ont élevé la voix pour exiger la neutralisation de ces députés tireurs des ficelles dans cette campagne de mauvais goût.

« Nous nous sommes mariés entre nous, nous ne voulons pas la guerre entre nous. Nous demandons au Bureau de l’Assemblée provinciale d’appeler au bon sens les députés qui lancent des messages de haine dans la communauté », ont exigé les manifestantes avant d’inviter les services spécialisés à renforcer la sécurité dans cette entité.

Pendant ce temps, la Vice-gouverneur de la province, Marie Lumoo Kahombo, en mission dans cette partie du Nord-Kivu, a réussi à mettre les membres de deux communautés autour  d’une table. Au terme des échanges en toute franchise, les parties ont fini par signer un acte d’engagement de faire la paix et vivre ensemble dans la cohabitation pacifique.

Toutefois, la tension semble ne pas être à sa fin car sept (07) personnes ont été tuées dans la soirée d’hier mardi, ont rapporté des sources sécuritaires. ACP/Kayu/ODM/KJI/JLL