Persistance des difficultés d’accès dans Les hauts-plateaux de Fizi, Itombwe et Minembwe

0
384

Bukavu, 28 octobre 2020 (ACP).- Le bureau de coordination des affaires humanitaires pour le Sud Kivu et le Maniema  rapporte la persistance des difficultés d’accès par voie terrestre dans les Hauts-Plateaux de Fizi, Itombwe et Minembwe.

Faisant allusion aux turbulences dont cette zone de la province du Sud Kivu est actuellement le théâtre, OCHA indique que la protection des civils y reste un défi avec l’attaque, le mois dernier, d’une quarantaine de femmes par des hommes armés alors qu’elles étaient parties chercher de la nourriture dans leurs champs à Tchakina, une localité du groupement de Balala, secteur de Tanganyika.

Face à l’insécurité qui prévaut dans certaines localités des provinces du Sud Kivu et Maniema et des incidents envers les acteurs  humanitaires, les ONG internationales People In Need (PIN) et Médecins du Monde ont suspendu en mi-septembre 2020 leurs projets de prise en charge médicale et nutritionnelle dans les Hauts-Plateaux de Bijombo zone de santé des Hauts Plateaux.

OCHA renchérit que les hauts plateaux e Fizi, Itombwe et Minembwe ont enregistré au moins 76.000 personnes déplacées entre mai et septembre 2020. Ces déplacés vivent actuellement dans des conditions très précaires et sont encore sans assistance humanitaire en raison des contraintes sécuritaires rendant difficile l’accès aux villages et sites d’accueil des déplacés. ACP/Kayu/ODM/KJI/JLL