La jeune fille kinoise appelée à être en mesure d’exprimer ses capacités dans différents domaines

0
126

Kinshasa, 28 octobre 2020 (ACP).- La commissaire générale en charge de l’environnement, affaires sociales, genre, famille et personnes vulnérables, Laetitia Bena Kabamba, a appelé mercredi la jeune fille kinoise à être en mesure d’exprimer ses capacités, sa créativité et sa force dans différents domaines de la vie, dans le cadre de la célébration de la journée mondiale de la jeune fille, célébrée le 11 octobre de chaque année, au lycée  «Mpiko» dans la commune de Lemba.

Mme Bena Kabamba a, à cette occasion, souhaité voir la jeune fille être également en mesure d’identifier et de nommer les attitudes ou comportements troublants à son égard et ceux inacceptables chez autrui ainsi que de connaître ses limites et d’être réceptive aux changements qui peuvent l’affecter positivement.

«C’est pour moi un honneur de célébrer avec vous la Journée internationale de la jeune fille dans cette école qui m’a accueilli il y a de cela plusieurs années, m’a vu grandir et a fait de moi ce que je suis», a lancé Mme Kabamba aux élèves du lycée «Mpiko», avant de donner l’objectif de cette journée visant à améliorer l’environnement de la jeune fille afin de lui éviter toutes les inégalités diverses liées au genre.

Par ailleurs, la commissaire générale a exhorté la jeune fille à briser le silence, à dénoncer tout mal ainsi qu’à utiliser le numéro vert «22 et 116» pour les appels à l’aide dans le cas où elle est victime des violences sexuelles ou celles basées sur le genre, avant de promettre une prime aux lauréates de cette école.

Dans ce même ordre d’idées, elle a annoncé la bourse Ngobila qui garantit le paiement des frais académiques de trois premières années académiques dans n’importe quelle université.

Les enfants reporters de l’UNICEF ayant pris part à cette cérémonie, ont dénoncé l’insuffisance de l’information et de la formation de plusieurs membres de la communauté sur les droits de la jeune fille en RDC.

Instituée depuis 2011 par l’Assemblée générale des Nations Unies, cette journée internationale axée sur le thème internationale : « Ma voix, l’égalité pour notre avenir» et le thème national: « Jeune fille kinoise parle de l’égalité des droits, base de ton avenir», vise à promouvoir la lutte contre les discriminations et les violences subies par des milliers de filles et à reconnaître leurs droits ainsi que leurs contributions en tant qu’agents de changement dans la société. ACP/Awa