Ituri: lancement officiel du projet : « Madini kwa Amani na Maendeleo »

0
272

Bunia, 30 octobre 2020 (ACP).- Le gouverneur intérimaire de l’Ituri, Martin Shalo Dudu, a présidé jeudi, à l’hôtel La Casa Kirikou de Bunia, la cérémonie du lancement officiel du projet intitulé : « Madini kwa Amani na Maendeleo » ou minerais pour la paix et le développement.

La cérémonie a eu lieu en présence des autorités politico-administratives, sécuritaires et coutumières en provenance de deux territoires, à savoir Djugu et Mambasa ainsi que les exploitants miniers opérant dans ces deux entités. Dans son mot de circonstance, le gouverneur a.i. a épinglé quelques objectifs spécifiques de ce projet, tels que la réduction des conflits dans les mines d’or, l’amélioration de la sécurité, la stabilité régionale à travers les chaines d’approvisionnement et une gouvernance plus efficace à tous les niveaux.

Les territoires de  Djugu, Mambasa et Irumu, a indiqué Martin Shalo, sont encore en proie à l’activisme des groupes armés qui s’attaquent à nos forces de défense et de police, tuant nos paisibles populations, pillant leurs biens, incendiant leurs maisons, violant nos mamans et nos jeunes filles. Raison pour laquelle lesdits territoires n’ont pas été sélectionnés pour ce projet, a-t-il souligné. Pour Martin Shalo Dudu, ce projet « Madini kwa Amani na Maendeleo » vient à point nommé, car, dit-il, il vient au moment où le gouvernement de la République s’apprête à lancer dans les tout prochains jours la DDR, particulièrement dans son volet Réintégration et réinsertion communautaire (RRC) en Ituri dont les cibles sont notamment les déplacés et les retournés, les femmes, les jeunes et les enfants vulnérables, les survivants des violences sexuelles ainsi que les combattants membres des groupes armés dont le processus n’attend que la désignation d’un coordonnateur  national pour son démarrage.

Notons que le projet : « Madini kwa Amani na Maendeleo » est une initiative du consortium international ALERT, IPIS, EURAC, OGP et Justice Plus, avec l’appui financier des Pays-Bas. Il sera exécuté dans les territoires de Djugu et Mambasa pour une durée de 48 mois, sous la coordination de Mme Christine Buesser, directrice nationale du consortium en RDC, dont le siège se trouve à Goma.

ACP/Kayu/ODM/Nig