Le Premier ministre polonais exclut un confinement total malgré 300.000 cas de COVID-19

0
350

Kinshasa, 30 oct. 2020 (ACP).- Le Premier ministre polonais Mateusz Morawiecki a déclaré vendredi qu’il n’envisageait pas un confinement total dans le pays, même après que le total des cas confirmés de COVID-19 a dépassé les 300.000 en Pologne, ont indiqué des agences de presse internationale.

Le nombre de cas confirmés de coronavirus en Pologne a augmenté de 20.156 depuis mercredi – la hausse journalière la plus élevée depuis le début de la pandémie au mois de mars – atteignant un total de 319.205 cas dans le pays, a annoncé le ministère de la Santé. Dans le même temps, 301 patients supplémentaires sont morts du virus, portant le total des décès à 5.149.

Morawiecki a donné une conférence de presse pour marquer l’ouverture d’un hôpital de campagne dans le Stade national de Varsovie, la capitale du pays. Cet hôpital de campagne est le premier établissement temporaire spécialement mis en place pour soigner les patients atteints de COVID-19.

Il dispose pour le moment de 300 lits, mais en offrira jusqu’à 2.000 dans le courant du mois prochain. Par ailleurs, le Premier ministre a fustigé ce qu’il considère comme un manque de discipline par rapport à la première vague de l’épidémie.

Il a particulièrement condamné les manifestations à grande échelle déclenchées par une décision du Tribunal constitutionnel du pays, qui a interdit pratiquement toutes les formes légales d’avortements dans ce pays à majorité catholique.

« Les divergences entre visions du monde sont importantes, mais gardons-les pour plus tard », a-t-il déclaré. ACP/Kayu/ODM /Nig