Trump et Biden donnent des messages contradictoires sur le COVID-19 dans leurs meetings en Floride

0
95

Kinshasa, 30 oct. 2020 (ACP).- Le président américain Donald Trump et le candidat démocrate à la présidence Joe Biden ont donné jeudi des messages contradictoires sur la réponse à la pandémie de COVID-19 lorsqu’ils s’adressaient à leurs partisans dans l’Etat de Floride, qui connaît une situation critique, a-t-on appris vendredi des médias étrangers.

Selon ces sources, M. Trump a organisé un rassemblement dans la ville côtière de Tampa. Des milliers de partisans se sont rassemblés devant le stade Raymond James et la Première dame Melania a fait sa première apparition de l’année dans le cadre de la campagne.

Le président américain a cité la nouvelle série de mesures de confinement dans certains pays européens comme la France, affirmant que les Etats-Unis ne cesseraient pas leurs activités commerciales en raison de la résurgence de la pandémie. « Ils perdent leurs entreprises.

 Ils perdent leurs emplois. Ils y retournent et l’entreprise est fermée pendant neuf mois. Nous ne pouvons plus le faire », a-t-il déclaré. Il a également mentionné son expérience personnelle du virus pour remonter le moral des personnes infectées. « Vous allez aller mieux », a-t-il dit à la foule. « Si je peux aller mieux, tout le monde peut aller mieux. Et je suis allé mieux rapidement », a-t-il ajouté.

Les Etats-Unis ont connu une forte augmentation des infections quotidiennes au COVID-19 au cours des dernières semaines. Jusqu’à présent, le nombre total de cas de nouveau coronavirus dans le pays a atteint près de 9 millions, et environ 230.000 personnes ont été tuées par ce virus mortel.

Biden, qui est arrivé dans la même ville quelques heures après M. Trump et a organisé un rassemblement en « drive-in« , dans lequel ses partisans sont restés dans leurs voitures pour éviter la possible propagation du virus, a critiqué la faiblesse de l’administration Trump dans sa gestion de la pandémie qui fait rage.

« Donald Trump a agité le drapeau blanc, a abandonné nos familles et s’est rendu à ce virus. Mais le peuple américain n’abandonne jamais, il ne cède jamais« , a déclaré M. Biden, qualifiant le rassemblement de M. Trump d’événement « super-contaminateur ».

« Je ne vais pas arrêter l’économie », a déclaré M. Biden. « Je ne vais pas fermer le pays. Mais je vais arrêter le virus. »

Alors que le jour de l’élection du 3 novembre approche, la campagne présidentielle est entrée dans la dernière ligne droite. Les deux rivaux vont se livrer à une véritable bataille dans les Etats du Midwest, dont le Wisconsin et le Michigan.

Selon le projet de l’élection des Etats-Unis de l’Université de Floride, plus de 80 millions d’électeurs américains ont déjà voté, dont plus de 51 millions par courrier. ACP/Kayu/ODM/Nig