1er « Webinaire » du partenariat mondial pour un développement efficace 

0
105

Kinshasa, 31 octobre 2020 (ACP).-  La Vice-Première ministre, ministre du Plan, Elysée Munembwe Tamukumwe, a fait état des défis à relever par la République démocratique du Congo,, au cours du 1er «  webinaire » organisé jeudi 22 octobre 2020 par le partenariat mondial pour un développement efficace dans sa quête d’une vie meilleure pour les citoyens de la République.

La cellule de  presse dudit ministère qui l’a fait savoir samedi à l’ACP a indiqué que la RDC, à travers le ministère du Plan doit relever de nombreux défis, notamment, un leadership et un engagement politique fort, une culture de redevabilité, une mobilisation accrue des ressources domestiques pour financer le développement et une meilleure coordination des ressources extérieures, afin de tirer profit de la coopération sud-sud et triangulaire.

Mme Munembwe a affirmé qu’un projet de décret devant conduire le cadre de coordination de l’aide au développement est en gestation, car, ce-dernier instituera un espace de dialogue entre le gouvernement et tous les partenaires au développement, pour échanger les informations sur les priorités de développement en vue de rechercher une meilleure synergie dans les actions de développement devant assurer une meilleure utilisation ainsi qu’un meilleur suivi de l’aide.

En réponse aux effets négatifs de la pandémie de la Covid-19, qui menace les réalisations et les gains obtenus en matière de développement, le gouvernement de la RDC a élaboré de manière participative, conformément au principe d’inclusivité recommandé par le partenariat mondial pour un développement efficace, un Programme d’urgence d’atténuation des impacts de la Covid-19 axé sur la riposte, le soutien à la stabilité, la relance économique et le soutien aux populations vulnérables.

Ce programme a fortement bénéficié de l’appui des partenaires au développement, dont les Nations-Unies à travers le plan d’appui à la réponse socio-économique immédiate au Covid-19 en RDC, a soutenu Elysée Munembwe.

«Cette expérience de la Covid-19 au cours de l’année a conduit le gouvernement à renforcer ses liens avec ses partenaires, en cherchant des solutions conjointes à la crise liée à la pandémie », a-t-elle soulignée.

Elle a rappelé que les défis au développement sont, notamment  l’élimination de l’extrême pauvreté, la création de l’emploi et l’accès aux services sociaux, l’amélioration de la gouvernance et le renforcement de l’autorité de l’Etat,  le renforcement de la résilience et la diversification de l’économie, la résorption du déficit infrastructurel, la protection de l’environnement et la lutte contre le changement climatique.

Elysée Munembwe a mis un accent particulier sur la préservation des principes chers au partenariat mondial pour le développement efficace, à savoir l’appropriation nationale, le focus des résultats, l’inclusivité, la transparence et la redevabilité.

Ainsi, le 1er « webinaire » organisé par le partenariat mondial a inauguré une série de webinaires mondiaux sur les différents aspects d’une coopération efficace au service du développement au niveau national. Il s’est déroulé sous la co -présidence du Vice-Première ministre, ministre du Plan de la République démocratique du Congo, Elysée Munembwe, et Mustafa Kamal, ministre des Finances du Bangladesh.

ACP/ Zng/CL/MPK