Démarrage des travaux d’aménagement du site de projet CIMAIKO

0
133

Kinshasa, 31 octobre 2020(ACP)-. M. Louis Loonga Assani, coordonnateur du projet de la Cimenterie de Maiko, dans la province de la Tshopo, a fait savoir que les travaux d’aménagement du site devant abriter cette usine ont démarré vendredi  dans cette province, a appris l’ACP du ministère de l’industrie.

La source indique que ces travaux sont exécutés par l’Office des routes (OR) sur une superficie de 24 hectares. Situé à 80 km de la ville de Kisangani, dans le Territoire d’Ubundu, collectivité de Waniarukula, sur la Route Nationale n03 qui mène vers Lubutu  dans la province de Maniema, ce site est  destiné uniquement à l’usine de la cimenterie et autres infrastructures à caractère social.

D’après des études de faisabilité réalisées par BICOTIM en 2008 et HOLTEC en 2013, ce site contient un gisement de calcaire important qui peut prendre plusieurs années sans s’épuiser, même si on y implantait plusieurs cimenteries. On y trouve aussi un gisement important d’argile.

La réalisation de ce projet est le fruit d’un partenariat avec la firme JIANGSU HENGYUAN, un projet porteur de plus de 300 emplois directs et 2000 emplois indirects.  La capacité de production de cette cimenterie est de 1milion des tonnes/an,  soit plus de 3000 tonnes/jour.  Sa production va approvisionner l’ex Province Orientale, Maniema, le grand Équateur, Nord-Kivu, Sud-kivu, Sud Soudan et RCA.   Le  prix  du sac de ciment qui  actuellement varie dans cette contrée entre 15 $ et 35$ va être rabattu à 5 ou8 USD.

Selon la source, le comité de pilotage du projet CIMAIKO mis en place éprouve d’énormes difficultés liées aux contraintes budgétaires pour son bon fonctionnement et la rémunération de ses membres.  A ce jour, ledit comité enregistre 15 mois d’arriérés deS salaires.

Pour rappel, ce projet jadis appelé Cimenterie de la Province Orientale (CIPOR), aujourd’hui CIMAIKO, a été initié sous le mandat de l’ancien Chef de l’Etat,  Joseph Kabila kabange, dans le cadre de la réhabilitation des infrastructures de base détruites suite à des guerres à répétition dans cette partie  du pays, précisément à Kisangani  dans le   cadre du programme  de cinq chantiers.

Actuellement  le projet est pris en compte  dans le  cadre de la matérialisation  de la vision du Président de la République, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, dans son volet d’industrialisation  du pays  dans le cadre de la relance de croissance économique pour la création des emplois.

       Des avancées enregistrées dans ce projet 

Par ailleurs, des avancées significatives ont été enregistrées dans le cadre de la matérialisation de ce projet, notamment l’ouverture de la voie d’accès au site en 2017, la construction du pont Lubuya en 2019. D’autres préalables ont été présentés à savoir l’aménagement du site,  la construction d’un  Hangar métallique  de 1000 m2,  et l’obtention des titres miniers, du contrat de concession ordinaire.

 ACP/Zng/CL/MPK