Ituri : début de la phase décisive de désarmement des éléments de la FRPI

0
268

Bunia, 31 octobre 2020 (ACP).- La phase décisive de désarmement des éléments du groupe armé Force de résistance patriotique de l’Ituri (FRPI) a débuté samedi, au cours d’une cérémonie solennelle en présence de plusieurs délégations, dans la localité de Gety, chefferie des Walendu-Bindi située à 60km au sud de Bunia dans le territoire d’Irumu, a confié à l’ACP une source du bureau provincial de DDR.

Selon la source, les dispositions sécuritaires sont renforcées sur place pour prévenir tout incident malheureux, tel que celui enregistré dans cette localité le 30 septembre dernier, où des affrontements ont opposé les éléments des FARDC à ceux de FRPI avec un bilan lourd de onze (11) morts et des dégâts matériels très considérables.

Au cours de cet incident qui s’est produit le jour prévu pour la cérémonie de désarmement des éléments de cette milice, le site de démobilisation, dont les travaux ont bénéficié d’un financement de près 100.000 USD équipé de matelas, tentes, d’un générateur de 45 KVA et autres matériels pour la prise en charge de démobilisés, a été incendié par certains miliciens de FRPI.

Pour cette première journée, renseigne la source, une première vague d’au moins cent(100) éléments de FRPI vont déposer les armes auprès des différents services spécialisés pour enclencher le processus de leur réinsertion sociale.

La présente phase décisive de désarmement est le fruit de l’accord de paix signé le 28 février 2020 à Gety, entre le gouvernement de la République, à travers le gouverneur Jean Bamanisa Saïdi, et la FRPI via son leader Richard Mbadu, en présence du VPM en charge de l’Intérieur, Gilbert Kankonde et le ministre de la Défense nationale, Aimé Ngoy Mukena.

Une foule nombreuse en liesse a exprimé son soulagement pour la fin de plus de 20 ans de guerre qui a complètement déchiré le tissu économique et social de cette entité coutumière.

ACP/Zng/CL/MPK