Le ministre de la Santé supervise les premiers prélèvements des tests anti-Covid-19 à l’aéroport international de N’djili

0
246

Kinshasa, 31 octobre 2020(ACP).- Le ministre de la Santé publique, Dr.  Eteni Longondo,  a supervisé  les premiers prélèvements des tests anti-Covid-19 aux passagers,  en majorité des Congolais, en provenance de l’Europe, via Addis Abeba, en Ethiopie, au cours d’une première opération  samedi à l’aéroport international de N’djili.

«Nous avons l’obligation de protéger la population contre les maladies importées en ce moment où s’observe une flambée de cette pandémie dans le monde, notamment en Europe », a dit le ministre.

Selon lui, le gouvernement a pris des dispositions pour contrôler les personnes malades, afin de préserver la population contre une éventuelle résurgence et contamination. Il a justifié cette mesure en raison de l’existence, dans certains pays, de faux résultats et des certificats anti covid-19  trafiqués. Grâce à cette disposition mise en place à l’aéroport international de N’djili, « tout le monde sans exception, doit passer par le test pour déterminer son état face à la pandémie », a-t-il ajouté.

Le  prix du test est fixé à 45 Usd pour les personnes entrant au pays et à 30 pour celles qui y sortent, a précisé le ministre de la Santé, faisant état  de la qualité du dispositif mis en place qui est une extension de l’institut national de recherche biomédicale (INRB), supervisé par le laboratoire de santé publique reconnu internationalement, et dont le directeur général, Muyembe coordonne le comité multisectoriel de riposte contre le Covid-19 en RDC.

Présent également à cette cérémonie, le directeur national du Programme national de l’Hygiène aux frontières (PNHF), service public, Dr. Dédé Ndungi Ndungi, a mis un accent particulier sur la sensibilisation des voyageurs sur cette mesure par les sociétés aériennes et les services publics. Il a réitéré, à cette occasion, les propos du ministre de la santé pour qui, la RDC désapprouvait les méthodes et les certificats  livrés à l’extérieur du pays.

Sur place à Kinshasa, les résultats du test sont connus dans les 48 heures et en cas de maladie, la personne est isolée pour traitement, a-t-il rassuré. De leur côté, certains passagers ont manifesté leur opposition au payement de prélèvement, affirmant que partout où ils sont passés, le test au Covid-19 est gratuit.  Le lancement officiel des prélèvements de ces tests contre le Covid-19, a connu également la participation du commandant et du commandant adjoint de l’Aéroport international de Ndjili, respectivement Guy Mavuba et Michel Otshudi.

ACP/CL/MPK