Bilan positif des activités de la commune de Bandalungwa en tant que municipalité pilote de «Kinshasa-Bopeto»

0
305

Kinshasa, 01 novembre 2020 (ACP).- Le bourgmestre de la commune de Bandalungwa Thierry Baylon Gaibene a dressé un bilan positif des activités de sa municipalité, en tant que commune pilote de la mise en œuvre du programme «Kinshasa-bopeto», lors d’un entretien samedi avec l’ACP, à l’occasion du premier anniversaire  de son  lancement à Kinshasa.

Ce bilan positif, a-t-il indiqué, comprend notamment  d’intenses activités de salubrité publique dans quelques quartiers de son entité administrative, grâce à la brigade communale de salubrité publique «Bandalungwa bopeto» déployée de façon permanente sur les artères principales.

Cette brigade  procède au nettoyage de la voierie, au curage des caniveaux et l’évacuation régulière des ordures au moyen notamment des motoculteurs et un camion de salubrité.

De ces différentes actions,  plusieurs endroits de référence de la commune de Bandalungwa, ont changé d’aspect, à l’instar du rond-point Bakayau, devenue, selon le bourgmestre, «une artère phare, symbolique et à vocation touristique».

Néanmoins, il a relevé quelques soucis  enregistrés durant les 12 mois passés, notamment l’indifférence de certains habitants aux activités d’assainissement, et l’état d’insalubrité dans certains quartiers malgré les multiples  rencontres et les séances d’information avec les notables et les membres de la société civile,  organisées à cet effet.

C’est dans ce cadre que Thierry Baylon a appelé ses administrés à intérioriser ce programme  d’assainissement pour que la culture de salubrité soit effective même dans les ménages et à l’autorité urbaine à durcir les mesures de sanctions à l’endroit des auteurs des actes inciviques de nature à salir la place publique. ACP/CL/Fmb