Haut-Lomami : le parc national de l’Upemba célèbre ses 81 ans d’existence

0
358

Kamina, 01 novembre 2020 (ACP).- Le parc national de l’Upemba (PNU), créé par Décret royal du 15 mai 1939, totalise, à ce jour, 81 ans d’âge et fût le plus grand parc d’Afrique à l’époque avec 1.773.000 hectares, indique un document d’aspect bibliographique de l’Institut congolais pour la conservation de la nature (ICCN) parvenu à l’ACP.

Ce parc a connu plusieurs tractations pour sa délimitation qui ont abouti à la signature, par le Président de la République, de l’ordonnance No75-241 du 22 juillet 1975 portant fixation définitive des limites du parc national de l’Upemba concentré sur une superficie de 17.730 km2, souligne la source.

Le même document de l’ICCN précise, en ce qui concerne le contexte législatif et réglementaire, qu’il n’y a pas de textes réglementant spécifiquement le parc national de l’Upemba (PNU) en dehors de son acte de création.

Toutefois, ce document révèle que les mécanismes réglementaires pour contrôler l’utilisation inappropriée de ces ressources et les activités illégales dans le PNU sont contenus dans des textes internationaux et nationaux applicables sur l’ensemble de la République Démocratique du Congo.

La RDCongo est signataire de plusieurs conventions internationales en matière de biodiversité et d’environnement qui s’appliquent au PNU, selon ce document qui cite, à titre d’exemple, la Conversation sur le commerce international des espèces de faune et de flore sauvages menacées d’extinction (CITES), signé à Washington le 3 mars 1973, amandée à Bonn, le 22 juin 1979 et à laquelle la RDC a adhéré le 18 octobre 1976.

Le PNU, troisième parc à être créé et deuxième plus grand par sa superficie en RDC, couvre une partie des territoires de Bukama et de Malemba Nkulu (Haut Lomami), de Mitwaba (Haut-Katanga) et de Lundi (Lualaba), signale la source. ACP/CL/Fmb