Ituri : une trentaine de miliciens de la FRPI démobilisés et une douzaine d’armes déposées

0
460

Bunia,01 novembre 2020 (ACP).- Une trentaine de miliciens de la Force de résistance patriotique de l’Ituri (FRPI) ont été désarmés et une douzaine d’armes déposées, samedi, lors de la cérémonie consacrée à la première journée du processus de désarmement de ce groupe armé, organisée au site de Karatsi situé dans la chefferie des Walendu-Bindi, en territoire d’Irumu, renseigne le communiqué de presse du Starec parvenu à l’ACP.

Au cours de cette cérémonie riche en émotions, le ministre provincial en charge de la santé, Patrick Karamura, fils du terroir a, au nom du gouverneur Jean Bamanisa Saïdi en mission officielle à Kinshasa, réceptionné symboliquement la première arme remise par un ex-combattant FRPI, ajoute la source.

Dans son mot, le représentant de la FRPI a réitéré l’engagement de son mouvement à aller jusqu’au bout du présent processus grâce à la volonté politique du gouvernement de la République.

Plus de mille miliciens sont attendus pendant une période de près de deux mois pour leur désarmement avant la phase suivante qui est celle de la démobilisation devant se dérouler au site de Kazana, dans cette même entité coutumière.

Cette phase décisive de désarmement des éléments de ce groupe armé actif au sud du territoire d’Irumu depuis plus de 20 ans, est un message fort en direction d’autres forces négatives qui écument la province de l’Ituri pour le retour d’une paix durable dans cette jeune entité instable depuis plusieurs années bloquant ainsi son développement en dépit de ses innombrables richesses, renseigne-t-on ACP/CL/Fmb