La situation de la sécurité alimentaire demeure préoccupante en RDC, selon la FAO

0
297

Kinshasa, 02 novembre 2020 (ACP).- La situation de la sécurité alimentaire demeure préoccupante en République démocratique du Congo, indique un rapport de l’organisation des Nations-Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) reçu lundi à l’ACP.

Cette situation, souligne le rapport, est consécutive à la pandémie de la Coronavirus, des conflits armées ainsi que les violences intercommunautaires. « En plus de la malnutrition aigüe qui touche près de 8% des enfants de moins 5 ans, l’analyse approfondie de la sécurité alimentaire et de la vulnérabilité, estime à 54% des ménages ruraux souffrant de l’insécurité alimentaire. Il s’agit des ménages qui souffrent de légers déficits continus de la quantité d’aliments ou déficits saisonniers de la quantité d’aliments durant deux à quatre mois et plus », précise le rapport.

Selon ledit rapport, les moyens d’existence de ces ménages sont marginalement durables et la résilience face aux chocs est très limitée ou inexistante.

Ces ménages sont susceptibles d’avoir des enfants présentant de retard de croissance modérée  ou sévère, en milieu rural, le cadre intégré de classification de la sécurité alimentaire aigue  fait état d’environ  6 millions de personnes en phase de crise alimentaire et des moyens d’existence aigue sur l’ensemble du pays. 

A ce jour, la disponibilité physique des aliments, l’accessibilité économique et physique  à ces aliments, l’utilisation des aliments et  la stabilité de ces trois dimensions dans le temps nécessitent, un accroissement du volume des productions agricoles dans le but d’améliorer la productivité, de diversifier la production et de sécuriser le système de production en valorisant les produits végétaux, halieutiques, animaux et forestiers non ligneux, en plus de l’amélioration de l’état nutritionnel de la population et le renforcement institutionnel. ACP/Kayu/ODM/Nig/NKV/MNI