L’artiste-musicien Jeff Fiston Mirhego plaide pour le respect des droits de l’homme dans sa chanson  «Oppression»

0
348

Kinshasa, 02 novembre 2020 (ACP).- L’artiste-musicien congolais, Jeff Fiston Mirhego, a dévoilé, lundi, le contenu de sa nouvelle chanson intitulée «Oppression», axé sur le respect des droits de l’homme, au cours d’un entretien lundi avec l’ACP, depuis la ville de Lubumbashi, dans la province du Haut-Katanga où il réside.

Selon ce dernier, cette nouvelle chanson de près de 4 minutes parle brièvement de l’importance de la Déclaration universelle des droits de l’homme en RDC, précisément dans la région de l’Est (Sud-Kivu, Nord-Kivu et Maniema), en proie à  la souffrance, à  l’insécurité, à des violences et au non-respect des droits humains. « L’idée de la chanson est de montrer comment la pauvreté, la guerre, la souffrance, le chômage et d’autres maux entravent la quiétude de la population de la région de l’Est de la RDC.

Une population qui a besoin de vivre ensemble dans le respect des droits de l’homme », a-t-il déclaré, ajoutant que son œuvre vise également à démontrer le paradoxe d’un pays riche dont le peuple croupisse dans la  pauvreté. « Oppression » est donc porteuse d’un message de plaidoyer auprès des dirigeants et  de toutes les forces vives, pour instaurer une paix durable dans cette région et favoriser son développement, a conclu le chanteur.

Né en 1997 dans la province du Sud-Kivu, territoire de Walungu, précisément dans la chefferie de Gweshe, Jeff Fiston Mirhego a commencé à faire ses premiers pas en musique à l’âge de 10 ans.

 Déjà à l’âge de 12 ans, il avait commencé à penser comment faire voir au monde entier la souffrance de son peuple, surtout de la population de l’Est opprimée depuis des années. Son plaidoyer principal a toujours été de dénoncer via la musique, la souffrance de gens de son pays.

En plus de la chanson «Oppression», il dispose aussi de deux tubes intitulés «Africa» et  «Mon passé», déjà disponibles sur sa chaîne YouTube. ACP/Kayu/ ODM /Nig/NKV