L’Association « Les amis des oubliés » lance une campagne  de sensibilisation contre la COVID-19

0
412

Kinshasa, 02 novembre 2020 (ACP). – L’Association « Les amis des oubliés », initié par son coordonnateur, l’apôtre Alfred Wantete, a lancé dimanche, une campagne de sensibilisation contre la pandémie à Coronavirus, en la salle de conférence du bâtiment administratif de la commune de Kalamu.

Selon l’apôtre Alfred Wantete, cette campagne prendra  plusieurs semaines et concerne spécialement les enfants de rue, les ‘’kuluna’’ et les jeunes du quartier Matonge dans la commune de Kalamu.

Le révérend Apôtre Alfred Wantete a, dans son mot de circonstance, rappelé que le Coronavirus continue encore à faire des victimes à travers le monde et même dans la ville de Kinshasa, malgré le déconfinement.Cette campagne qui a pour thème : « Projet d’appui à la prévention de la COVID-19 en RDC par la communication pour le changement de comportement pendant et après l’épidémie », est appuyée par l’Union européenne (UE) et mise en œuvre par les commissions « Paix et justice » de la Conférence épiscopale nationale du Congo (CENCO) et de l’Eglise du Christ au Congo (ECC).

« Cette pandémie a mis en mal la paix dans le monde et fragilisé les économies de la quasi-totalité des nations dans tous les cinq continents. Et beaucoup des pays notamment de l’Europe, de l’Amérique et même de l’Asie ont, après avoir autorisé la reprise des activités, réconfiné  leurs populations. D’autres États maintiennent encore le couvre-feu sanitaire jusqu’à ce jour », a-t-il fait savoir.

Il a ainsi indiqué que cette activité est conforme à sa vision  d’aider les oubliés, les personnes vulnérables, les enfants de la rue, les ‘’Kuluna’’, une catégorie des personnes les plus menacées et exposées à cette pandémie parce qu’elles  fréquentent les personnes de toute nature.

Pour lui, viser les enfants en situation de rue est d’une grande importance pour limiter la propagation de la pandémie.

Pour le respect des gestes barrières

Le coordonnateur Alfred Wantete a indiqué que la seule manière de se préserver et de lutter contre la propagation de la COVID-19 est de continuer chacun, à observer les gestes barrières à savoir : le port des masques, le lavage régulier de mains au moyen du savon liquide ou l’application du gel hydro-alcoolique et la distanciation sociale d’un mètre, tels qu’édictés par les autorités sanitaires.

La cheffe du quartier Matonge II, Monique Mbombo Kalambo qui représentait le bourgmestre de la commune de Kalamu, a remercié « l’Association les Amis des oubliés » pour avoir lancé cette campagne dans sa municipalité qui est le cœur de la capitale. « Nous sommes tous quelque part des oubliés. Seule la solidarité peut nous aider à nous tenir encore debout et poursuivre notre marche vers le destin », a-t-elle soutenu, avant d’exhorter les Kinois à vivre avec la COVID-19, comme on vit avec la malaria. Les représentants des structures œuvrant dans l’encadrement de personnes vulnérables, un échantillon de jeunes désœuvrés et de messagers de la vie ont pris part à cette cérémonie. Il sied de noter qu’après cette cérémonie, les « messagers de la vie » se sont mis à sensibiliser la population au rond-point victoire et du côté de la maison de la bible. « Les amis des oubliés » est une association qui encadre les enfants en rupture familiale, les ‘’Kuluna’’, les vieillards, les prisonniers, les malades retenus aux hôpitaux faute de paiement, les personnes vivant avec handicap et tous ceux qui souffrent dans leur chair, des injustices sociales, note – t-on. ACP/Kayu/Nig/MNI/NKV