Ituri : Des villages dépollués en Ituri et au Nork-Kivu des restes explosifs de guerre par l’ONG AFRILAM  

0
248

Bunia, 03 novembre  2020(ACP).-L’ONG nationale Afrique pour la lutte anti mines(AFRILAM) a réussi à dépolluer des zones dans une soixantaine de villages, des restes explosifs de guerre (REG), entre autres les mortiers, obus, roquettes, grenades qui causent souvent d’énormes dégâts, notamment des décès, perte des membres du corps depuis son installation en Ituri en septembre 2019, a révélé à l’ACP son chef de projet, Germain Apanane Bawala, lors d’une interview exclusive dans son bureau de travail.

Il a précisé que son organisation a déjà détruit plus de 1844 munitions de petites calibre, 1145 REG, 32 AK 47 à travers l’ensemble de la province de l’Ituri et du Nord-Kivu, pour un total de 127 interventions EOD, essentiellement dans  les agglomérations de Nyakunde Rwampara, Batumbi, Ngongi, Aveba, Irumu-cenrre, Gety, Fataki, Nizi, Bogoro, Kpaulele, Zekere, Lopa, Diango, Laabo, Epulu, Luvangire, Bakoko, Jiba et Roe pour l’Ituri.

Tandis que dans les localités de Muhangi, Béni, Maimoya, Nyaleke, Beu, Butembo, Mutaho, Muja, Goma, Buhumba, Majengo, Kitchanga, Nyamilima, Ngite, Kilimanyoka, Similiki, Oicha, Kididiwe, Saké, Munigi, Kibati, Kanyarutshina, Kabaya, Mukono, Rugezi, Ngadi, Mujoga, Buhani, Bweza, Kikoro et Rumangabo pour la province sœur du Nord-Kivu.

Il a déclaré que pour le moment, AFRILAM est partie intégrante dans la réponse en DDR pour les démobilisés du groupe armé de la FRPI au niveau de Gety. Ladite réponse consistera à la destruction sur place où dans la périphérie de Bunia, précisément à Rwampara, des armes et munitions qui seront déposées par les éléments de la FRPI.

Par la même occasion, Germain Apanane Bawala s’est félicité de voir que les provinces de l’Ituri et du Nord-Kivu  ne sont plus vraiment infestées de mines anti personnel depuis une période de deux(2) ans, nonobstant quelques cas de REG enregistrés ici et là.

Cependant, il a signifié que les localités de Kengezi, base en territoire d’Aru et de Itendei dans le territoire de Djugu, sont actuellement les zones polluées par les mines anti personnel dans la province de l’Ituri.

Par ailleurs, il a salué la prouesse réalisée par l’équipe de son organisation dans la localité d’Epulu au site de l’ICCN en territoire de Mambasa, entre octobre et novembre 2019, où une cargaison d’armes et munitions composée de trente-deux(32) armes AK47 défectueuses, sept(7) roquettes, obus de mortiers ont été détruits avec succès.

Il a expliqué que grâce à cette prouesse réalisée la communauté riveraine a été épargnée de dégâts aussi bien humains et matériels que cette  cargaison enterrée pouvait provoquer.

Toutes ces activités ont bénéficié de l’appui financier de l’UNOPS/UNMAS et l’appui technique du Centre congolais pour la lutte anti-mines (CCLAM), souligne-t-on. ACP/ZNG/Cfm