Une actrice  sociale encourage les  femmes entrepreneures  à s’approprier des NTIC

0
202

Kinshasa, 03 novembre 2020 (ACP).- Mme Ngunza  Kintandi, responsable d’un établissement scolaire dans la commune de Kinshasa, a, au cours d’un entretien avec l’ACP,  encouragé les femmes entrepreneures à s’approprier des  Nouvelles technologies de l’information et de la communication (NTIC), dans la perspective de leur pleine intégration dans la société.

Selon Mme Ngunza, plus rien ne se fait actuellement sans passer par les NTIC, devenues désormais la voie obligée pour des échanges et autres contacts. Elle a, à ce sujet, appelé les femmes, particulièrement les entrepreneures à la maitrise de ce précieux outil qui peut les aider à fructifier leurs affaires au regard des opportunités qu’il offre, avant de rappeler que celles-ci peuvent élargir leurs carnets d’adresses avec des partenaires habitant l’Europe ou l’Asie sans même se déplacer.

Cette promotrice d’école a fait savoir que l’utilisation de numérique contribue à renforcer le savoir et ouvrir l’utilisatrice aux horizons lointains et ainsi booster cette dernière à l’auto prise en charge, ajoutant que grâce aux NTIC, le monde est devenu un village planétaire qu’on peut parcourir dans un temps record en étant informé de toutes les réalités de l’univers.

 Passionnée de l’éducation depuis une trentaine d’années à la coordination de l’ASBL des frères des écoles chrétiennes « La Fraternité » où elle a dirigé l’Ecole normale pilote « Lisalisi » de la commune de Kintambo avant d’être permutée actuellement à l’Institut du 30 juin, Mme Ngunza a toujours insisté sur l’apport des NTIC qui ont permis à travers des télé enseignements (enseignements à distance) de maintenir le niveau intellectuel des élèves pendant la période de confinement liée à la COVID-19. ACP/Awa