La  vice-ministre de l’ESU se rend compte du fonctionnement de l’école doctorale de l’ISAU

0
289

Kinshasa, 04 novembre 2020 (ACP).- La vice-ministre de l’Enseignement supérieur et universitaire (ESU), Liliane Banga Lwaboshi, s’est rendue compte lundi, du fonctionnement de l’Ecole doctorale de l’Institut supérieur d’architecture et d’urbanisme de Kinshasa (ISAU/KIN).

La vice-ministre de l’ESU a apprécié cette école doctorale qui joue un rôle important dans la formation des apprenants et des docteurs à thèse en architecture et en urbanisme,  en collaboration avec l’Université libre de Bruxelles, l’Université de Liège et l’Université catholique de Louvain.

Créée il y a plus de sept ans, cette école a déjà recruté 15 candidats qui suivent la formation à l’ISAU et aux universités belges précitées.

Parmi ces 15 candidats, quatre docteurs à thèse ont été proclamés, trois doctorants vont soutenir leurs thèses en 2021 et d’autres doctorants sont en formation dans cette école doctorale appuyée par le projet « ARES/Belgique ».

Le directeur général de l’ISAU, le Pr René Mpuru Mazembe et d’autres membres du comité de gestion, ont fait visiter à la vice-ministre de l’ESU, Liliane Banga, la salle réhabilitée et les différents matériels pour abriter le laboratoire du troisième cycle ainsi que la bibliothèque et les ateliers contenant des maquettes de conception des villes modernes, du plan d’urbanisation des villes et de construction des immeubles, de ponts etc.

Atelier préparatoire du plan d’urbanisation de référence des villes de Goma et de Bukavu

La vice-ministre de l’Enseignement supérieur et universitaire (ESU), Liliane Banga Lwaboshi, a salué la tenue à l’ISAU d’un atelier préparatoire du plan d’urbanisation de référence des villes de Goma dans la province du Nord-Kivu et de Bukavu dans la province du Sud-Kivu.

« Cet atelier de six jours, soit du 31 octobre au 6 novembre 2020 à l’ISAU, outille les assistants de l’ISAU en théorie avant la descente prochaine dans ces deux villes de la RDC », a  dit le coordonnateur de l’Ecole doctorale de l’ISAU, le Pr Corneille Kanene.

Il est question, a expliqué le Pr Kanene, de renforcer la capacité des participants en étude spécifique, en configuration topographique des sites des villes de Goma et Bukavu. La vice-ministre Liliane Banga a poursuivi sa visite à l’Institut supérieur des arts et métiers (ISAM) et à l’Institut supérieur d’informatique, de programmation et d’analyse (ISIPA). ACP/Kayu/ODM/KJI