Le siège de l’APKOR de nouveau accessible

0
720

Mbuji-Mayi, 05 novembre 2020 (ACP).- Les éléments de la Police nationale congolaise commis à la sécurisation du siège de l’Assemblée provinciale du Kasaï Oriental (APKOR) pendant 48 heures pour y empêcher tout accès, ont été retirés, depuis mercredi, permettant ainsi aux députés et autres agents administratifs et d’appoint de travailler comme d’habitude, a constaté jeudi l’ACP sur place.

La décision du conseil provincial de sécurité de placer les policiers autour de l’hémicycle de l’organe délibérant, faisait suite à une forte tension enregistrée sur la ville, à la suite du projet d’une motion de déchéance du gouverneur de province consécutive au rapport d’enquête parlementaire diligenté auprès de l’exécutif provincial et des services publics.

Les portes du siège de l’assemblée provinciale du Kasaï Oriental s’ouvrent pendant que le président Yves Mwamba Kadima et son adjoint, ainsi que le gouverneur Jean Maweja Muteba et son vice séjournent à Kinshasa à l’invitation du vice-premier ministre et ministre de l’Intérieur. ACP/Zng/Awa