Les créances de la REGIDESO arrêtées au 31 décembre 2019 à plus de 299 milliards de FC

0
423

 Kinshasa, 05 novembre. 2020 (ACP).-  La REGIDESO étant transformée en une société commerciale autonome a arrêté ses créances au 31 décembre 2019 à plus de 299 milliards de Francs congolais, a déclaré jeudi, le ministre d’État, ministre des Ressources hydrauliques et électricité, Eustache Muhanzi, dans son intervention au cours d’une séance plénière sous la direction du président du Sénat, Alexis Thambwe Mwamba, autour d’une  question Orale du sénateur Hippolyte Mutombo Mbwebwe, sur des insuffisances de la desserte en eau potable en RDC.

Selon  Eustache Muhanzi, le total des dettes avoisine plus de 405,5 milliards de Francs congolais.

 Eustache Muhanzi a évoqué quelques actions de mise à niveau avec près de 11,7 millions dollars. Il a cité plusieurs partenaires dont la Banque mondiale, la BAD et la Coopération chinoise qui aident la REGIDESO.

Les sénateurs ont, quant à eux, exprimé leurs préoccupations sur certains chiffres avancés par le ministre d’État notamment en ce qui concerne l’accès à l’eau potable, avant de les contester.

Les préoccupations de l’auteur de la question ont tourné notamment autour de la politique générale du ministère des Ressources hydrauliques en eau potable, les défauts minéraux, bactériologiques et les traitements correctifs spécifiques y apportés dans chaque province, la cartographie des nappes hydrogéologiques du pays, les différents financements extérieurs reçus en vue d’améliorer la quantité et la qualité de l’eau, la situation des dettes certifiées de la REGIDESO, l’approche et le taux de recouvrements, l’état des lieux d’exécution de gratuité de l’eau potable de même que du financement des projets des 100 jours du Chef de l’État.

Le ministre d’État aux Ressources hydrauliques et électricité a demandé un délai pour répondre aux préoccupations des représentants des provinces. ACP/GGK