Les Etats-Unis se retirent officiellement de l’Accord de Paris sur le climat

0
315

Kinshasa, 05 novelbre  2020 (ACP).- Les Etats-Unis se sont officiellement retirés de l’Accord de Paris mercredi, devenant ainsi le seul pays parmi près de 200 signataires à avoir abandonné ce programme mondial de lutte contre le changement climatique, indique une information des agences internationales de presse reçue jeudi à Kinshasa, ajoutant que cela conformément à la décision du Président Trump qui avait annoncé en juin 2017 le retrait de Washington de cet accord.

Selon les termes de l’accord, ses signataires ne peuvent demander formellement à s’en retirer que trois ans après son entrée en vigueur, soit le 4 novembre 2019, et que ce retrait prendra effet un an après son annonce, ce qui signifie que les Etats-Unis se sont retirés formellement du pacte le 4 novembre de cette année.

M. Trump avait annoncé le retrait des Etats-Unis peu après son entrée en fonction, en invoquant des inquiétudes quant à la menace que ce pacte aurait fait peser sur l’économie américaine.

L’administration Trump avait également réduit les règles environnementales établies sous son prédécesseur Barack Obama afin de soutenir l’industrie du charbon en l’autorisant à émettre davantage de gaz à effet de serre.

La présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen a également publié une photo des drapeaux au siège de la Commission, jurant que « nous ne nous inclinerons jamais devant le terrorisme ou la violence ».

Tôt mardi, Mme von der Leyen a présenté ses condoléances au chancelier Kurz et au peuple autrichien. « Je condamne cette attaque méprisable dans les termes les plus fermes », a-t-elle écrit sur Twitter quelques heures après qu’une attaque meurtrière a frappé lundi soir la capitale autrichienne Vienne.

Une minute de silence pour les victimes en Autriche et en France a été observée mardi à midi lors de la conférence de presse de la Commission européenne.

Répondant aux questions des journalistes, un porte-parole a affirmé que la Commission européenne « prend des mesures pour lutter contre le terrorisme sous toutes ses formes ».

Le porte-parole a notamment cité les mesures visant à limiter l’accès des terroristes aux armes et aux financements, à renforcer la protection des espaces publics, à contribuer à lutter contre la radicalisation et à renforcer le rôle d’Europol, l’Agence de l’Union européenne pour la coopération des services de police. ACP/Zng/Awa