Les élus de l’ex-province de l’Équateur préconisent la requalification de l’action de l’État

0
335

Kinshasa, 06 novembre 2020(ACP).– Les élus de l’ex-province de l’Équateur ont recommandé, jeudi, au Président de la République Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, la requalification de l’action de l’État, à l’issue de leur rencontre avec le Chef de l’Etat dans le cadre des consultations présidentielles, au Palais de la nation.

S’exprimant au nom de la délégation constituée des sénateurs, députés nationaux et gouverneurs des provinces, le député national Jacques Ndjoli a soutenu que l’Administration ne fonctionne pas, la territoriale ne marche pas et la magistrature a des difficultés de réforme.

Pour l’élu de Boende dans la province de la Tshuapa, la nation devra redéfinir les actions de l’Etat dans la cohésion et dans la cohérence.

Jacques Ndjoli a affirmé, au nom des membres de sa délégation, avoir invité le Chef de l’Etat à se rendre dans l’ex-province de l’Equateur où, a-t-il ajouté,  certaines  parties, depuis l’époque du Marechal Mobutu, n’ont plus jamais reçu  la visite d’un Chef de l’Etat.

Le Président de la République, a dit Ndjoli, a accédé  favorablement à leur demande, soulignant que les délégués de l’ex-province de l’Équateur soutiennent l’initiative du Président de la République.

Cette délégation qui était constituée de 50 personnalités, a exprimé son accord d’avec le diagnostic établi par le Président Félix Tshisekedi sur les problèmes qui minent la RDC en général,  et leur terroir, en particulier. ACP/Kayu/ODM/May