Libye : l’UNICEF et l’OMS préoccupés par une pénurie de vaccins destinés aux enfants

0
598

Kinshasa, 06 novembre 2020 (ACP).- Le Fonds des Nations Unies pour l’enfance (UNICEF) et l’Organisation mondiale de la santé (OMS) ont exprimé jeudi leur inquiétude face à la grave pénurie de vaccins destinés aux enfants qui touche en ce moment le pays, indique un communiqué conjoint de ces deux organismes des Nations Unies. « L’UNICEF et l’OMS sont extrêmement préoccupés par la grave pénurie de vaccins essentiels en Libye, une pénurie qui met en danger la santé des enfants. Au cours des sept derniers mois, plusieurs pénuries de vaccins sans précédent dans le pays ont exposé les enfants à d’importants risques de maladie et de mort ».

La baisse du nombre de vaccinations infantiles vitales en Libye est le résultat direct de la pandémie de Covid-19, qui a conduit à la fermeture des frontières internationales, à des restrictions sur les déplacements et à des retards dans l’achat et la distribution des vaccins, a expliqué le communiqué.

L’UNICEF et l’OMS ont exhorté les autorités nationales à débloquer immédiatement les fonds nécessaires pour reconstituer l’approvisionnement en vaccins du pays. « L’OMS n’épargnera aucun effort pour améliorer la couverture vaccinale des enfants à travers le pays, afin de leur garantir une enfance saine et un avenir prospère« , a indiqué Elizabeth Hoff, représentante de l’OMS en Libye.

Pour le représentant spécial de l’UNICEF en Libye Abdoulkadir Musse, « Il est essentiel que tous les sites de vaccination reçoivent immédiatement des stocks de tous les vaccins nécessaires pour assurer une mise en œuvre ininterrompue du calendrier vaccinal stipulé par les protocoles nationaux ». ACP/Kayu/ODM/Nig