Moise Katumbi exprime la nécessité de sauver le peuple congolais du problème politique

0
348

Kinshasa, 06 novembre 2020(ACP).- Le président du parti politique «Ensemble pour la République», Moise Katumbi Chapwe, a exprimé la nécessité de sauver le peuple congolais du problème politique qui se pose actuellement au pays, dans une brève déclaration, vendredi, à sa descente d’avion à l’aéroport international de Ndjili, en provenance de Lubumbashi, chef-lieu de la province du Haut-Katanga.

Invité du Chef de l’Etat, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, qui préside actuellement les consultations en vue de la création d’une Union sacrée pour sortir le pays de la crise, Moïse Katumbi a dit venir d’abord écouter le Président de la République,  car, «il y a un problème, et que le peuple souffre tellement qu’il faut le sauver du naufrage».

Le leader d’ «Ensemble pour la République» a foulé le sol kinois après cinq ans d’absence remerciant la population de la capitale pour son acceuil.

Approché par l’ACP, le député national membre de l’«Ensemble pour la République», Khiller Mubambe, s’est dit satisfait de voir le président de son parti politique venir à Kinshasa répondre à l’invitation du Président de la République Félix Tshisekedi, avant de préciser que son parti rendra public sa position sur l’actualité de l’heure à l’issue de cette rencontre entre les deux personnalités.

Présent à l’aéroport de Ndjili, l’opérateur politique et membre de l’ «Ensemble pour la République», Moïse Moni Della, a soutenu que Moïse Katumbi est à Kinshasa pour défendre l’intérêt général du peuple congolais.

«Nous sommes ici pour une cause juste et noble», a-t-il dit, paraphrasant par la même occasion le Président Tshisekedi dans sa dernière adresse à la Nation.

« Moise Katumbi ne prendra qu’une position penchée vers l’intérêt général à l’issue de la rencontre avec le Chef de l’Etat», a renchéri Moni Della, évoquant la crise qui avait prévalue en France dans les années 40 et qui ressemble à celle de la RDC, laquelle crise française n’avait pas empêché le Général de Gaulle de mettre à contribution les communistes afin de sauver la France.

Moise Katumbi Chapwe a été accueilli à sa descente de son jet privé par les cadres de sa famille politique, des  militants de la plate-forme LAMUKA ainsi que ceux de l’Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS). ACP/Kayu/ODM/Nig