Echanges à la Primature sur la crise d’éthique en RDC

0
405

Kinshasa, 07 novembre 2020 (ACP).- Le Premier ministre Ilunga Ilunkamba a échangé, vendredi, avec le directeur général de  l’Observatoire de surveillance de la corruption et de l’éthique    professionnelle (OSCEP), le Pr Saint Augustin Mwendambali, sur la persistance de la crise d’éthique liée à l’égoïsme de l’intellectuel congolais, lors d’une audience en son cabinet de travail dans la commune de la Gombe.

Le DG de l’OSCEP a démontré, sur base d’un projet de document de contribution soumis au Chef du Gouvernement, que cette crise d’éthique commence par les professeurs des universités appelées à ne pas se livrer au jeu de flatterie accusant certains professeurs de faire rédiger des thèses doctorales par des mercenaires.

Pour le professeur Saint Augustin Mwendambali, la société congolaise risque d’évoluer de crise en crise aussi longtemps qu’on ne  mettra pas les questions d’éthique au centre de la gestion de la chose publique et aussi longtemps que l’élite l’intellectuelle congolaise ne se dégagera  pas du carcan de la  crise d’éthique qui l’avili.

Pour rappel, l’Observatoire de surveillance de la corruption et de l’éthique professionnelle, (OSCEP) est  un établissement public à caractère technique, doté de la personnalité juridique, chargé de la promotion des valeurs éthiques, la moralisation de la gestion de la chose publique, ainsi que la prévention et la lutte contre les antivaleurs dans les milieux socioprofessionnels en RDC. ACP/Zng/CL/Fmb