Les recettes du trésor public à fin octobre établies à 513, 6 milliards FC 

0
413

Kinshasa, 07 novembre 2020 (ACP).- Le Comité de politique monétaire  de la Banque centrale du Congo (BCC) a indiqué que les recettes du trésor public à fin octobre 2020 se sont établies à 513, 6 milliards FC, soit une réalisation d 83%, indique un communiqué du Comité de politique monétaire reçu samedi à l’ACP.

Dans ce document, il est indiqué que les dépenses ont été exécutées à  hauteur de 600,1 milliards, soit un léger dépassement de 1,1% des prévisions mensuelles, dégageant ainsi  un déficit de 864 milliards FC.

A cet effet, le Comité de politique monétaire note que la conjoncture économique de la RDC reste marquée par une relative stabilité du cadre macroéconomique attestée par la décélération du rythme de formation des prix intérieur, en annualisée, la stabilité de la monnaie sur le marché de change et le regain de l’optimisme des opérateurs à travers le redressement du solde du baromètre de conjoncture.

Il a fait savoir que le solde global d’opinion s’est chiffré à +5,4% en octobre contre +4,1% le mois précédent. La BCC qui donne ces informations à l’issue de la réunion du Comité de politique monétaire(CPM), tenue vendredi, indique  également que le mois d’octobre a été caractérisé par une légère hausse de prix. Le taux d’inflation mensuel  étant situé à 0,45% en octobre contre 0,29% le mois précédent portant ainsi le cumul annuel à 14, 467% et le taux en glissement à 15,6%. En  annualisé le taux d’inflation s’est établi à 17,3%, venant de 19%. L’objectif en moyenne fixé par la BCC est de 7%.

Au cours de la même période, les opérations financières de l’Etat se sont clôturées par un déficit de 86,4 milliards FC, lequel a été financé essentiellement par une quotité tiré de l’appui budgétaire du Fonds monétaire internationale (FMI).

Evoquant le marché monétaire, le CPM note une évolution du contrôle des agrégats monétaires au cours du mois d’octobre. L’encours global du bon BCC  s’est établi à 20,5 milliards FC,  marquant une ponction mensuelle de 8 milliards FC.

Pour ce qui est de la réserve obligatoire BCC a ponctionné près de 83,3 milliards FC, contribuant ainsi à l’assèchement de la liquidité bancaire attesté par les avoirs libres négatifs des banques de 357, 9 milliards FC.  Compte tenu des perspectives globalement stables à court terme, le CPM, a maintenu inchangé les dispositifs de la politique monétaire. Le taux directeur demeure à 18,5%.

Les coefficients de la réserve obligatoire sur les dépôts en devise à vue et à terme  sont maintenus, respectivement à 13% et 12%. Et Ceux pour les dépôts en monnaie nationale à vue et terme à 0%

Les signes de reprises de l’activité  économique  au niveau mondiale

Par ailleurs, le CPM a relevé que l’activité économique mondiale laisse apparaître des signes de reprise  notamment,  l’assoupissement des mesures de restrictions de mouvements des personnes et des mesures de soutien aux ménages et aux entreprises mises en œuvre par les banques centrales et les gouvernements.

Dans ce cadre le FMI  a, dans des perspectives  de l’économie mondiale  d’octobre 2020, tablé sur une contraction de la croissance mondiale à  4,4% en 2020, soit une amélioration de 0,8 point par rapport à celle estimée en juin dernier.

La source note que l’amélioration s’explique  principalement par le redressement  de l’activité dans les économies avancées.  Il projette  qu’en 2021,  il aura une  reprise  de l’économie mondiale avec un taux de 5,2%,  sur un fond de la poursuite de la mise en œuvre des politiques macroéconomiques accommandantes.

En Afrique Sud Saharienne l’activité économique devrait  se contracter de 3% 2020, avant de revenir à une croissance de 3,1% en 2021. Cette reprise ne devrait atteindre son niveau  de 2020, qu’entre 2022 et 2024, précise le FMI qui appelle  les autorités à soutenir les économies et à poursuivre le soutien en vue de limiter les effets négatifs de la crise sanitaire.

S’agissant des cours mondiaux de principaux produits d’exportation de la RDC, le CPM note une légère baisse du prix de cuivre de  0,3%, soit 6698,5USD la tonne métrique. Le cobalt et le pétrole se sont établis respectivement en moyenne de 33. 249, 1USD la tonne et 41,3 USD le baril, soit des baisses mensuelles de 0,7% et 1,3% par rapport au mois de septembre ACP/Zng/CL/Fmb