Les revenus pétroliers de la Libye en forte baisse durant la période de septembre-octobre

0
121

Kinshasa, 07 novembre 2020 (ACP).– Les revenus pétroliers de la Libye durant la période de septembre-octobre ont connu une forte baisse en rythme annuel, s’établissant à 347,1 millions de dollars, ont rapporté samedi les médias internationaux, citant l’annonce vendredi de la Compagnie nationale du pétrole (NOC).

Dans un communiqué, la Compagnie nationale du pétrole (NOC) a précisé que le total de ces revenus pour septembre s’élevait à 116,9 millions de dollars, soit une baisse significative par rapport aux 1,7 milliard de dollars engrangés en septembre 2019.

Pour octobre, ils se sont élevés à 230,2 millions de dollars, contre 2 milliards en octobre 2019. «Nous avons commencé un travail réel et sérieux, et nous nous attendons à une augmentation significative des revenus au cours des mois de novembre et décembre. C’est le résultat d’un retour progressif à une production naturelle (…), mais nous sommes confrontés à un défi » en raison d’un budget limité pour le secteur», a noté le président de la NOC, Mustafa Sanalla.

La société publique a récemment annoncé la levée de l’état de force majeure sur les champs pétrolifères du pays et la reprise de la production et des exportations de pétrole.

Exigeant une distribution équitable des revenus pétroliers, la milice de l’Armée nationale libyenne (ANL), qui contrôle l’Est du pays, bloque depuis janvier la production et les exportations de pétrole, principale source de revenus de la Libye.

Le blocus pétrolier a fait chuter la production quotidienne de pétrole brut de plus de 1,2 million de barils à environ 100.000 barils. ACP/Zng/CL/Fmb