Nord-Kivu : les  membres du mouvement «rien sans les femmes» et de la plate-forme de jeunes capacités en programmation S.A.D.I.

0
200

Goma, 09 Novembre 2020(ACP).- Douze membres de mouvement «rien sans les femmes » et de la plate-forme de jeunes ont été capacités  du 5 au 6 novembre, à  Goma, en programmation SADI, au cours d’un atelier organisé par Catholic Agency For Overseas Development(CAFOD),  à travers le projet «Tufaulu Pamoja» ou encore «réussir ensemble».

Selon Mme Eddie Mackila Bigumba, chargé des projets au sein de cette ONG, contactée  lundi par l’ACP,  ce projet vise à contribuer à l’amplification de leur voix et de leur représentation dans les sphères de prise de décisions dans le processus de paix et de développement à tous les niveaux en RDC.

 Au terme de  cette formation, les  participantes  ont appris à mener des plaidoyers dans leurs sphères, et offrir aux autorités leurs desiderata à travers de rencontres et échanges, sans tout fois nuire aux gens. Il s’inscrit dans le cadre de la stratégie internationale de sécurité et de stabilisation, en opérant dans trois des cinq provinces auxquelles s’applique la stratégie en RDC, au Nord Kivu, Sud Kivu et Ituri pour une réduction de la violence basée sur le genre.

Pour ce faire, le projet prévoit des stratégies notamment le renforcement des capacités des acteurs clés du projet dans des domaines tels que le leadership, le plaidoyer et la consolidation de la paix, la sensibilisation au niveau communautaire, l’adoption et l’utilisation d’une approche fondée sur les droits humains.

«Tufaulu pamoja» est d’une durée de trois ans,  financé par l’Ambassade de la Suède en RDC, et concerne huit provinces  Kinshasa, Nord Kivu (Goma et Beni), Sud Kivu (Bukavu et Uvira), Tanganyika, Ituri, Tshopo, Kasai Orientale, et Nord Katanga la programmation S.A.D.I., est un sigle qui  signifie : sûreté, assurance, dignité et inclusion.. ACP/Kayu/Nig/NKV/MNI