Une actrice politique salue la vision du Chef de l’Etat dans la mise en œuvre de la parité

0
278

Kinshasa, 09 novembre 2020 (ACP).- La présidente du parti politique «Ligue des démocrates congolais» (LIDEC), Angèle Makombo, a salué, lors d’une intervention à la presse, la vision du Chef de l’Etat dans la mise en œuvre de la parité matérialisée, à son actif, par la nomination de la femme aux nombreux postes dans le gouvernement de la République.

Pour cette actrice politique, à travers la nomination des femmes dans les différentes institutions et structures officielles du pays, le Président de la République a redoré l’image de la Congolaise en respectant la Constitution qui, dans son article 14, stipule : «Les pouvoirs publics veillent à l’élimination de toute forme de discrimination de la femme en assurant sa protection et sa promotion dans tous les domaines».

Elle a exhorté le Chef de l’Etat à continuer sur cette lancée, dans la perspective de voir la parité devenir effective comme dans certains pays du continent, à l’instar de l’Afrique du Sud et de l’Ethiopie ou encore du Rwanda.

Mme Angèle Makombo a indiqué que la femme congolaise est déjà majeure car elle a prouvé dans tous les secteurs où elle évolue qu’elle peut bien rivaliser l’expertise masculine. «La Congolaise se retrouve dans la sphère politique, dans les affaires et dans l’informel où elle assure la survie de la société, il est donc temps que ses efforts soient couronnés», a-t-elle affirmé.

Au sujet des consultations initiées par le Président de la République Félix Tshisekedi, elle a émis le vœu de les voir aboutir à la formation d’un gouvernement moins éléphantesque composé d’environ 35 ministres, au sein duquel pourrait évoluer un nombre assez important des femmes. ACP/Fng/ODM/NKV