Ahmed Yahya, Patrice Motsepe et Jacques Anouma concurrents à la candidature du président sortant de la CAF

0
269

Kinshasa, 10 novembre 2020 (ACP).- Le Mauritanien Ahmed Yahya, le Sud-Africain Patrice Motsepe et l’Ivoirien Jacques Anouma ont déclaré leur concurrence à la candidature du président sortant de la Confédération africaine de football (CAF), le Malgache Ahmad Ahmad.

Le président de la Fédération de football de la République islamique de Mauritanie (FFRIM), Ahmed Yahya, a annoncé sa candidature lundi 9 novembre dans la suite de celles du président Ahmad Ahmad, du Sud-Africain Ptrice Motsepe et de l’Ivoirien Jacques Aruma pour une élection prévue le 12 mars 2021. «Soucieux de promouvoir le football africain et au terme d’une profonde réflexion et d’amples concertations, j’ai décidé de présenter ma candidature», a dit le Mauritanien sur les réseaux sociaux. Lequel n’est pas le plus connu et le plus influent des présidents des associations nationales. Mais il est devenu une figure du foot africain ces dix dernières années.

Élu à la tête de la FFRIM en 2011 à l’âge de 35 ans, il se lance alors dans un vaste chantier de construction du ballon rond mauritanien et, avec l’aide de l’entraîneur Patrice Neveu, s’attèle à relancer le championnat national et les différentes sélections. D’où la qualification en 2013 de l’équipe nationale locale pour le Championnat d’Afrique des nations (CHAN) 2014, une première qualification des Mourabitoune à la Coupe d’Afrique des nations (CAN) 2019, cette fois avec un autre technicien français Corentin Martins.

Il est proche des influents présidents des fédérations d’Afrique du Nord, Ahmed Yahya représente toutefois la zone ouest A.

Le candidat milliardaire Patrice Motsepe

Outre le candidat mauritanien, le milliardaire sud-africain Patrice Motsepe est aussi dans la course, a confirmé la Fédération sud-africaine (SAFA) ce 9 novembre 2020. Le propriétaire de Mamelodi Sundowns de Soweto et beau-frère du président Cyril Ramaphosa d’Afrique du Sud est le troisième candidat déclaré après le président sortant de la CAF, le Malgache Ahmad Ahmad, et l’Ivoirien Jacques Anouma.

L’information est tombée, hier, telle une bombe. Le milliardaire sud-africain Patrice Motsepe, beau-frère du président de son pays Cyril Ramaphosa, veut se présenter à la présidence de la Confédération africaine de football (CAF). Celui qui a fait fortune dans l’extraction minière compte briguer la tête du foot africain, le 12 mars 2021 à Rabat.

En quarantaine à cause de la Covid-19, Patrice Motsepe n’a pas pu l’expliquer lui-même. C’est le président de la Fédération sud-africaine (SAFA), Danny Jordaan, et le ministre des Sports, Arts et Culture, Nathi Mthethwa, qui s’en sont chargés à sa place, lundi 9 novembre 2020 à Johannesburg, lors d’une conférence de presse. Un événement auquel le patron du foot nigérian Amaju Pinnick et la patronne de la Fédération sierra léonnaise Isha Johansen ont apporté leur soutien par vidéo, tout comme celui de l’association botswanaise, Maclean Letshwiti. «Si vous avez quelqu’un avec des qualités supérieures aux vôtres, vous devez apprendre de lui et attendre votre tour», a lancé celui qui espère tout de même être propulsé représentant de l’Afrique au Conseil de la FIFA. « Nous allons travailler jour et nuit à ce qu’il soit élu», a fait savoir l’ancien premier vice-président de la CAF, en froid avec Ahmad Ahmad.

Le candidat Jacques Anouma parrainé par la FIF

À moins de quarante-huit heures de la date limite du dépôt des candidatures,  jeudi 12 novembre, la Fédération ivoirienne de football a annoncé samedi 7 novembre la candidature de son ancien président Jacques Anouma. «La FIF a décidé d’accorder son parrainage à M. Jacques Anouma pour l’élection à la présidence de la CAF prévue en mars 2021. La FIF souhaite à M. Jacques Anouma plein succès», indique le communiqué. Ce parrainage de la fédération de son pays est indispensable pour prétendre à une place au sein du comité exécutif. Déjà candidat à la présidence de la CAF en 2013 face à Issa Hayatou, Jacques Anouma avait alors été empêché de concourir. ACP/Zng/Cfm/GGK/Thd