Kasaï Oriental : les notables de Bakwa Mwanza dénoncent l’ingérence des politiques dans la crise au sein leur localité

0
375

Mbuji-Mayi, 11 novembre 2020 (ACP).- Les notables de la localité minière de Bakwa Mwanza, groupement de Basangana en territoire de Lupatapata, ont dénoncé l’ingérence des politiques dans la crise qui a secoué leur entité coutumière, lors du dépôt mardi de leur deuxième mémorandum à l’assemblée provinciale.

Dans ce mémo, ils ont affirmé que la crise de leadership qui sévit actuellement dans leur localité est attribuée à la mauvaise gouvernance de l’ancien gouvernement provincial, qui avait placé à l’avant-plan, des intérêts égoïstes, bafouant ainsi la procédure successorale telle que prévue par les us et coutumes.

Pour les signataires du document, l’ancien gouvernement provincial s’est illustré par des décisions impopulaires relatives à la désignation des autorités coutumières, créant ainsi un climat asocial dans le vécu quotidien des populations.

Les conséquences de cette situation sont notamment l’absence des projets de développement de l’entité, le taux élevé d’analphabétisme des jeunes qui se retrouvent en grand nombre dans les mines d’exploitation artisanale de diamant, le mariage précoce et le népotisme.

Les notables sollicitent de l’organe délibérant, l’institution d’une commission mixte gouvernement et assemblée provinciaux pour une enquête objective dans cette localité en proie à une insécurité des populations qui exigent un chef désigné selon les critères coutumiers pour préserver la paix sociale.

A l’assemblée provinciale, l’on estime que les revendications des habitants de Bakwa Mwanza sont fondées, et que le dossier sera traité dans l’une des différentes séances plénières. ACP/ODM/KJI/CKM