L’Association de développement « Bon secours » évalue ses activités de forage des puits d’eau dans la commune de N’sele

0
226

Kinshasa, 11 novembre 2020 (ACP).- Le coordonnateur national de « l’Association du développement Bon secours » (ADBS/ONGD), Jean-Pierre Bolombo, a présenté, mardi, au Conseil national de la jeunesse, l’état d’avancement des travaux de forage des puits d’eau dans la commune de N’sele, au cours d’un atelier d’évaluation à mi-parcours des activités de son organisation.

Actuellement, a-t-il fait savoir, que sa structure est présente dans les quartiers Bibua, BAT et Kinkole, où a été exécuté le forage d’une vingtaine de puits d’eau, avant de poursuivre la même opération dans les quartiers Mpasa 1, 2 et 3, afin de couvrir toute la commune rurale de la N’sele.

En outre, M. Bolombo a souligné que dans le domaine de l’environnement, l’ADBS/ONGD dispose de 5 hectares arables, au quartier Bibua, pour cultiver le « Moringa », tandis qu’en ce qui concerne la lutte contre les érosions qui menacent cette contrée, son organisation s’est engagée dans une campagne de sensibilisation de lutte anti érosive auprès des habitants desdits quartiers, en les invitant au système de canalisation des eaux de pluie et des ménages.

L’ADBS/ONGD dispose d’un tour mécanique qui n’est pas encore installé, faute des moyens, dans la perspective de l’installation d’un atelier mécanique qui peut servir à l’autofinancement, a-t-il informé, aux membres du Conseil national des jeunes. Les efforts de ses membres étant insuffisants pour atteindre ses objectifs, le coordonateur national sollicite l’appui des partenaires au développement et des autorités du pays pour leur permettre d’atteindre leurs objectifs. ACP/ODM/KJI