Les peuples autochtones saluent l’adoption de la loi sur la promotion et protection de leurs droits

0
380

Kinshasa, 11 novembre 2020 (ACP).- Les peuples autochtones pygmées (PAP) de la RDC  ont  salué,  dans une correspondance parvenue mercredi à l’ACP, l’adoption de la loi portant promotion et protection de leurs  droits par la Commission mixte (Sociale et culturelle, Politique-administrative et juridique ainsi que celle de droit de l’Homme) de l’Assemblée nationale.

Le Coordonnateur national de la Dynamique des groupes des peuples autochtones (DGPA), Patrick Saidi Hemedi, a indiqué que les PAP ont accueilli avec joie cette nouvelle après plus de 20 jours des travaux intenses tant sur le fond que sur la forme de l’écriture de cet instrument.

La proposition de loi a été transmise au bureau de l’Assemblée nationale pour inscription au débat général et adoption définitive avant sa transmission au Sénat.

Dans cette loi, les PAP apprécient, entre autres, la reconnaissance juridique des pygmées comme « peuples autochtones » ; la prise en compte et l’intégration des autochtones pygmées dans les institutions et services étatiques au niveau national, provincial et local, et la reconnaissance de leurs droits fonciers coutumiers sur les terres ancestrales qu’ils  occupent et qu’ils utilisent traditionnellement.

La demande à l’Etat d’identifier, de cartographier et de sécuriser juridique des forêts contenant les sites sacrés des peuples autochtones pygmées comme patrimoine matériel et immatériel, la mise en place des mécanismes de promotion, de valorisation et de sécurisation des savoirs traditionnels des autochtones pygmées (pharmacopée, les rites conformes à la loi) et la garantie de l’accès équitable aux bénéfices issues des services éco-systémiques rendus par ces derniers grâce à  leurs pratiques traditionnelles sont aussi de points intégrés dans cette loi. ACP/ODM/KJI