Distribution des intrants agricoles par une ONG au village Kyaluaya à Lubumbashi

0
140

Lubumbashi, 12 Novembre 2020 (ACP). – La coordonnatrice de l’ONG «Bibi Wakazi» (Femme travailleuse), Joelle Feza a procédé jeudi à la distribution des intrants agricoles au village Kyaluaya situé à 15 Kilomètre de la ville de Lubumbashi.

Ces intrants composés d’engrais chimiques NPK, de l’urée, des produits phytosanitaires ont été remis aux cultivateurs de cette entité dans le but de promouvoir l’agriculture locale, a indiqué Joelle Feza.

Elle a par ailleurs, précisé que cette initiative s’inscrit dans le cadre d’accompagner le gouvernement provincial dans la lutte contre l’insécurité alimentaire.

Le chef du village Kyaluaya, Pierre Kisalaba a loué le geste salutaire posé par l’ONG « Bibi Wakazi » et a demandé aux cultivateurs d’accroitre la production.

Nécessité de la mise en place des outils d’alerte précoce pour lutter contre la carence alimentaire

Le professeur Jules Nkulu Mwene, expert en matière de la sécurité alimentaire à l’Université de Lubumbashi, a parlé mercredi de la nécessité de la mise en place des outils d’alerte précoce en matière d’insécurité alimentaire pour lutter contre la carence alimentaire.

Il a, au cours d’une interview accordée à l’ACP, démontré que ces outils d’alerte précoce dans le contexte de la RDC, permettront aux décideurs de recueillir les informations relatives à la demande, l’offre ainsi qu’aux diverses contraintes dues aux épidémies ou états des routes.

Ces données faciliteront aux décideurs d’anticiper des éventuelles crises alimentaires, a souligné le professeur Jules Mwene. ACP/Zng/Awa