Le gouvernement autorise l’achat d’une drague d’occasion au profit de la CVM

0
248

Kinshasa, 12 novembre 2020 (ACP).– Le gouvernement, par l’entremise du ministre des Transports et voies de communications, Didier Mazenga Mukanzu, a autorisé l’achat d’une drague d’occasion, d’une valeur de 10 millions de dollars américains en Argentine, au profit de la Congolaise des voies maritimes (CVM), a appris l’ACP jeudi dudit ministère.

La source indique que l’acquisition de cet outil d’exploitation est conforme à l’option levée par le gouvernement de doter les entreprises du portefeuille, des équipements de travail performants,  afin  de leurs  permettre  de maximiser les recettes.

Pour la CVM, cette drague permettra  d’épargner plus de 45 millions de dollars américains qu’elle dépensait pour la location de cet outil, alors qu’une  nouvelle drague revient à 25 millions de dollars américains.

La drague, ajoute la source, va  assurer les opérations de dragage sur le bief maritime congolais, notamment sur le tronçon Banana-Matadi dans la province du Kongo central, ce, en vue d’offrir aux usagers, une calaison (Tirant d’eau)  exigée qui est conforme aux recommandations  de l’Organisation internationale maritime.

Pour  rappel, au mois de juillet 2020, les agents de la CVM avaient  exprimé leurs mécontentements en organisant  des sit-in  pour revendiquer la résiliation du contrat qui liait leur société à l’entreprise belge Dredjing Internationale. Cette dernière parrainait le protocole d’accord pour la location d’une drague.

Les agents de la CVM l’ont fait savoir dans un mémorandum  adressé au ministre des Transports et voies des communications,  soutenant que l’accord  n’a pas produit des résultats  escomptés depuis sa signature en 2015.

La Congolaise des voies maritimes a été dotée de deux dragues  par le gouvernement  en 1976, précise la source qui relève que 44 ans sont passés sans que la société n’ait bénéficié d’aucun autre équipement.

L’actuelle drague est devenue obsolète et ne répond plus aux exigences de l’activité vu le volume d’activités de dragage à accomplir et à l’évolution de la technologie. ACP/Zng/Awa