Le HCR fournit une assistance monétaire à 5000 personnes retournées à Manono dans la province du Tanganyika

0
526

Kalemie, 12 Novembre 2020 (ACP).- Le Haut-Commissariat aux Réfugiés(HCR), une Agence des Nations Unies pour les réfugiés, a fourni au début de ce mois de novembre, une assistance monétaire à cinq mille personnes anciennement déplacées internes, qui sont retournées dans leurs milieux d’origine dans le territoire de Manono au Tanganyika, indique un communiqué de presse de cette agence onusienne à Kalemie.

Depuis fin 2018, des mouvements de retour des milliers de personnes déplacées ont été observés à la suite de l’amélioration de la situation sécuritaire dans leur lieu d’origine grâce aux efforts des autorités provinciales pour ramener la paix, précise le communiqué.

Cet appui monétaire permettra aux personnes retournées de répondre à leurs besoins immédiats comme les vivres, les soins de santé ou l’éducation.

La flexibilité des interventions en espèces représente une forme d’assistance digne qui donne aux retournés la possibilité d’établir leurs propres priorités, a expliqué M. Mamadou Cissoko, chef de la Sous-Délégation du HCR à Kalemie.

L’assistance monétaire va permettre de réduire le recours à des stratégies d’adaptation néfaste comme le travail des enfants, le mariage précoce ou les relations sexuelles consenties pour les besoins de survie.

De plus, elle pourra également contribuer à la coexistence pacifique en dynamisant l’économie locale et en renforçant d’avantage la cohésion sociale entre la communauté hôte et la population déplacée et retournée.

L’une des bénéficiaires retournée, a déclaré que « cette aide va nous permettre de faire beaucoup de chose ; acheter une meilleure nourriture pour nos enfants et payer les médicaments qui parfois manquent, payer les gens qui nous aident à cultiver nos champs et surtout améliorer nos petit commerce ».

Le HCR continue d’appuyer les efforts déployés par le gouvernement de la RDC pour fournir et rétablir les services essentiels ainsi que promouvoir la cohésion sociale et les efforts pour la réintégration dans le Tanganyika.

Cependant, un soutien financier massif est nécessaire de la part de la communauté internationale, des organisations humanitaires et du gouvernement de la RDC, afin de créer des conditions durables pour les personnes retournées, stipule le communiqué.

En outre, depuis janvier 2020, pour accompagner le retour massif des populations et atténuer les causes structurelles et les séquelles du conflit inter communautaire, le HCR a apporté une assistance monétaire à près de 14 000 personnes déplacées dans la province du Tanganyika, dans le cadre de l’appui au retour dans les milieux d’origine afin que les personnes retournées puissent reconstruire leurs vies dans la paix et la dignité, conclut le communique. ACP/Zng/Awa