Mise en place d’une commission parlementaire pour s’enquérir des dégâts causés par les inondations dans le territoire de Lukula

0
1000

Matadi, 12 novembre 2020(ACP)- L’Assemblée provinciale du Kongo Central, réunie mercredi en plénière sous la direction de son président, Jean Claude Mvuemba Luzamba, a décidé de mettre en place une commission parlementaire devant s’enquérir des dégâts matériels et humains causés par les inondations à travers certaines localités du territoire Lukula, à l’issue de la motion d’information présentée par le député Blaise Lufwa, élu de la circonscription électorale de Lukula, de l’ancien district du Bas-fleuve.

Dans sa motion d’information, le député Blaise Lufwa a informé la plénière des difficultés auxquelles sont confrontées actuellement la population sinistrée, dont certaines personnes sont actuellement dépourvues des logis, ainsi que des biens et matériels des besoins immédiats, à la suite du débordement de la rivière Lufumi  provoqué par les récentes pluies diluviennes qui se sont abattues dans cette entité, dont les eaux ont ravagé tous sur son passage.

La plénière de l’Assemblée du Kongo Central qui a pris acte de cette motion, a décidé d’envoyer dans l’urgence sur terrain, une commission parlementaire devant évaluer les désastres causés par ces inondations, pour envisager une éventuelle intervention en faveur de cette population sinistrée.

Au cours de cette même plénière, le président Jean Claude Mvuemba a fait aux membres de son assemblée le compte-rendu de la mission qu’il avait effectuée à Kinshasa, à la tête d’une délégation composée des députés provinciaux et de quelques leaders du Kongo Central, qui avaient pris part aux consultations nationales initiées par le Président de la République.

Ils ont également mis à profit cette rencontre avec le Président de la République, pour l’informer des préoccupations de la province du Kongo Central, parmi lesquelles le point relatif à l’exploitation pétrolière et la pollution de son environnement par des sociétés qui y exploitent, pour laquelle cette province ne bénéficie d’aucune revenue financière à titre de compassassions ni de taxe.

Le Président Félix Antoine Tshisekedi qui a manifesté son intérêt sur les problèmes lui soumis, a émis le vœu de rencontrer les leaders du peuple Kongo dans un forum (dialogue), en vue d’aborder toutes ces préoccupations, a indiqué le président de l’Assemblée du Kongo Central.

ACP/GGK