Burkina Faso : le président suspend sa campagne pour 48 heures après une attaque terroriste

0
365

Kinshasa, 13 novembre 2020 (ACP).- Le Président burkinabè Roch Marc Christian Kaboré a suspendu jeudi soir sa campagne électorale, suite à l’attentat terroriste qui a fait mercredi, 14 morts dans les rangs de l’armée près de Tin-Akoff dans la province sahélienne de l’Oudalan (nord), ont rapporté vendredi les médias internationaux, citant une source officielle.

Il « décide de suspendre pour une période de 48 heures allant du 13 au 14 novembre 2020, sa campagne présidentielle et législative pour les élections du 22 novembre prochain », a écrit le Mouvement du peuple pour le progrès (MPP), le parti de M. Kaboré, dans un communiqué.

Un convoi du détachement militaire de Tin-Akoff a fait l’objet mercredi d’une embuscade tendue par des groupes armés terroristes. « Le bilan provisoire de cette embuscade est de 14 membres des forces de défense et de sécurité tués, huit blessés, dont trois graves, évacués par voie aérienne à Ouagadougou », a écrit le porte-parole du gouvernement, Remis Dandjinou. M. Dandjinou a assuré que les forces de défense et de sécurité ont été déployées dans la zone et procèdent à des opérations de ratissage et de traque des auteurs de cette attaque. ACP/ODM/Nig