Echanges au Sénat sur la gestion des ressources publiques de la ville de Kinshasa

0
312

Kinshasa, 13 novembre 2020(ACP).-Le président du Sénat, Alexis Thambwe Mwamba a échangé, vendredi, avec le président de l’Assemblée provinciale de la ville de Kinshasa,  Godé Mpoyi, sur la gestion des ressources publiques de la ville de Kinshasa, lors d’une rencontre au cabinet du président de la chambre basse du Parlement.

A l’issue de l’audience, le Pr. Godé Mpoyi a déclaré que la ville de Kinshasa perd beaucoup d’argent à cause du  non paiement de l’impôt sur des revenus locatifs par les sociétés immobilières.

Il a indiqué que les sociétés immobilières ne paient pas l’impôt sur les revenus locatifs conformément à l’esprit de la loi de 1969 instituant l’impôt sur les revenus locatifs.

«La loi instituant l’impôt sur les revenus locatifs de 1969 demeure en contradiction avec la Constitution de 2006 qui consacre la décentralisation actuelle. Je viens plaider la cause des Kinois et Kinoises étant donné que la présente session parlementaire est une session budgétaire pour que, dans ce cadre, la préoccupation des Kinois soit intégrée dans les mesures fiscales, et que les sociétés immobilières commencent à payer leurs impôts locatifs pour être non seulement en syntonie mais aussi en symphonie avec la Constitution de 2006», a dit le président Mpoyi.

La rencontre entre les deux personnalités a également porté sur la formation et la création du congrès des sénateurs élus de Kinshasa, les contacts entre les Assemblées provinciales et le Sénat, les remerciements du Pr Mpoyi au président du Sénat sur la première rencontre de caucus des sénateurs élus de Kinshasa qui a eu lieu au Palais du peuple dans la salle des congrès.

«Le président Alexis Thambwe Mwamba a promis de tenir compte de nos préoccupations», a indiqué le Pr Godé Mpoyi ACP/ODM/Nig